Review – Critique: Pride and Prejudice (Orgueil et Préjugés)

41KSJ3ZKLlL._

Here it is, my review! I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

Book description: “It is a truth universally acknowledged, that a single man in possession of a good fortune must be in want of a wife.” So begins Pride and Prejudice, Jane Austen’s witty comedy of manners–one of the most popular novels of all time–that features splendidly civilized sparring between the proud Mr. Darcy and the prejudiced Elizabeth Bennet as they play out their spirited courtship in a series of eighteenth-century drawing-room intrigues. There are five daughters in the Bennet family and marriage is the only career open to them. There is naturally much excitement when two young men of good fortune move into the district.

So, what did I think about this book?

Me and classic books, we don’t usually get along. For me, they are just the books I had to read when I was at school and I found most of them really boring even if I liked some of them. They are written in an old language, often difficult to understand, which slows you down when you are reading. The characters come from an old age, the way they live is so distant, the background and everything is too old and I generally don’t manage to relate to the characters or get into the story. But there must be exceptions for everything. And I loved Pride and Prejudice. I had already seen the BBC’s adaptation when I was little and read a made easy version (60 pages and a very simple English) when I was twelve years old but I didn’t remember very clearly the story. I wanted to read a classic book in English for the first time and I am quite happy that I managed to read it. It’s not an easy book for a French student.

It’s a simple story about 5 sisters, their family and their need to get married. Not a big plot, as you see. But it’s very interesting, and funny. I’m impressed by the way Jane Austin writes about her time and how people were thinking, it’s extremely satirical. She has a gift to create characters that are unique. You want to kill most of them: Mrs. Bennet is embarrassing, completely stupid and small-minded, Lydia is a selfish and silly teenage girl who can’t even realize her mistakes, Miss Bingley is just an horrible and manipulative person, Wikham is…well, I don’t want to spoil the story so I’m going to stop there. Seriously, I almost became a serial killer when I was reading that book. It makes our favorite characters look even better and you feel pain for them, because they’re living around such stupid persons. I appreciated Mr. Bennet’s dry wit. I just loved Elizabeth, she’s funny, intelligent and so different from the other characters. I don’t think I have ever wanted to see two characters end up together as much as I did want to see Elizabeth and Darcy together.

I couldn’t think of anything else than reading the book since I got to the middle of it. You can’t talk about a book with a lot of suspense but you never get bored. I recommend it to everyone. You’re going to love being taken back to the beginning of the 19th century and the irony of the book. I was quite sad it was so short, I hate it when I have to close such a good book.

“He is also handsome,” replied Elizabeth; “which a young man ought likewise to be, if he possibly can. His character is thereby complete”.

Pages: 384

Price: $4.74. You can buy it here

Rating: 4 out of 5 stars

FRENCH

Résumé: Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Moi et les classiques, ça fait deux en général. Pour moi, c’est tout simplement des livres que j’ai dû lire pour l’école mais que j’ai trouvé pour la plupart très ennuyeux même si j’en ai apprécié quelques-uns. Ils sont écrits dans un langage assez vieux, souvent difficile à comprendre et qui vous ralentit pendant votre lecture. Les personnages viennent d’une ancienne période, la manière dont ils vivent est tellement distante, leur environnement et tout le reste est trop vieux et je n’arrive pas en général à m’identifier aux personnages ni à rentrer dans l’histoire. Mais il doit y avoir des exceptions pour tout. Et j’ai adoré Orgueil et Préjugés. J’avais déjà vu l’adaptation de la BBC quand j’étais petite et j’avais lu une version simplifiée (60 pages et une écriture très simplifiée) quand j’avais douze ans mais je ne me rappelais pas très bien de l’histoire. J’avais envie de lire un classique en anglais pour la première fois et je suis assez contente d’avoir réussi à le lire. Ce n’est pas un livre évident pour une étudiante française.

C’est une histoire simple à propos de cinq sœurs, de leur famille et de leur besoin de se marier. Ce n’est pas une intrigue incroyable, comme vous pouvez le voir. Mais c’est très intéressant, et très drôle. Je suis impressionnée par la manière dont Jane Austen écrit à propos de son époque et de comment les gens pensaient, c’est extrêmement satirique. Elle a un don pour créer des personnages qui sont uniques. On a envie de tuer la plupart d’entre eux : Mrs Bennet est embarrassante, complètement stupide et étroite d’esprit, Lydia est une adolescente égoïste et idiote qui n’est même pas capable de se rendre compte de ses erreurs, Miss Bingley est une horrible personne manipulatrice, Wikham est… bon, je ne veux pas trop en révéler sur l’intrigue alors je vais m’arrêter là. Sérieusement, je me suis presque transformée en serial killeuse en lisant ce livre. Cela fait ressortir d’avantage nos personnages préférés et on a envie de les plaindre, parce qu’ils vivent avec des personnes tellement stupides. J’ai apprécié l’humour de Mr. Bennet. J’ai tout simplement adoré Elizabeth, elle est drôle, intelligente et si différente des autres personnages. Je ne crois pas me rappeler d’avoir voulu voir deux personnages terminer ensemble autant que ce que j’ai voulu voir Elizabeth et Darcy ensemble.

Je ne pouvais pas penser à autre chose que lire la suite dès que je suis arrivée au milieu. On ne peut pas parler d’un livre à grand suspense mais on ne s’ennuie jamais. Je le recommande à tous. Vous allez adorer voyager au début du 19ème siècle et l’ironie du livre. J’étais assez triste qu’il soit aussi court, je déteste avoir à fermer un aussi bon livre.

C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier.

Pages : 512

Prix : 6,27 euros. Vous pouvez l’acheter ici. 

Note : 17/20

Bonne lecture !

Enjoy the book!

5 thoughts on “Review – Critique: Pride and Prejudice (Orgueil et Préjugés)

    • marinesbooks says:

      Je l’espère🙂 l’ironie et la plume de Jane Austen sont brillantes et j’ai lu le livre un sourire en coin! Il n’y a pas tellement de personnages encore dans celui-ci, il y en a des pires🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s