Review – Critique: The Fault in Our Stars (Nos étoiles contraires)

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

Book description: Despite the tumor-shrinking medical miracle that has bought her a few years, Hazel has never been anything but terminal, her final chapter inscribed upon diagnosis. But when a gorgeous plot twist named Augustus Waters suddenly appears at Cancer Kid Support Group, Hazel’s story is about to be completely rewritten.

So, what did I think about this book?

I know most of you won’t agree with me because I don’t have the same opinion as everybody seems to have for this book. I liked it, but really, it’s not extraordinary. I was expecting so much because of all the incredible reviews I had seen on the web and because it was such a bestseller that I needed to read it. Usually, I love tragic stories, I love teenage narrators, I love love stories and that’s why I should have fell in love with that book. Unfortunately, that didn’t happen. The weird thing is that I was expecting it to become one of my favorite books and I mean it. When I was reading it, I was enjoying it but at the end of the book I realized I hadn’t really loved it. And this was a real disappointment, especially after everything I had read about it.

So now, it’s time to be honest. When I read on the first page of the book that John Green was the best author alive and I got to the end of the book, I really wanted to laugh. I’m sorry but I can’t understand. The story was really not exceptional, it’s something really basic and not new. Hazel is 16, she has cancer and she’s going to die. She meets Augustus at the support group and their love story begins. Really, what’s so incredible with this? I could have understood if there was an intense love story or an excellent writing, but the truth is that it was just a normal book with nothing more than many other books. I often cry when I read but I didn’t even cry while I was reading The Fault in Our Stars even though it’s supposed to be written to make you cry. It wasn’t even tragic or anything.

Don’t be mistaken, I liked the book. I really did. And I had a good time. The narrator was great, her feelings are well described and you can easily understand her. I really wanted to hope that the main characters would heal or would have a chance to live but the book clearly tells you that you can’t hope. I loved this in the book.

But The Fault in Our Stars won’t join my collection of favorite books and I wrote quite a bad review because I’m angry with all these reviews. They aren’t really honest because people want to say the book is amazing just because it’s famous. It’s still quite a good book, but don’t expect it to be prodigious. You should really read it if you want to, you’ll have a good time. All I wanted to do was to put it back in its place. I still gave it 3 stars, so it’s not bad, but I’m just angry at all the marketing around it.

Pages: 318

Price: $9.24. You can buy it here.

Rating: 3 out of 5

FRANÇAIS 

Nos étoiles contraires

Résumé: Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Je sais que la plupart d’entre vous ne vont pas être d’accord avec moi car je n’ai pas le même avis que tout le monde semble avoir pour ce livre. Je l’ai bien aimé, mais vraiment, rien d’extraordinaire. J’en attendais tellement à cause de toutes les incroyables critiques que j’avais lues sur internet et parce que c’était un véritable bestseller que j’avais besoin de lire. En général, j’aime les histoires tragiques, les narrateurs adolescents, j’aime les histoires d’amour et c’est pour ça que je devrais être tombée amoureuse de ce livre. Malheureusement, ça n’est pas arrivé. Le truc bizarre c’est que je m’attendais à ce qu’il devienne un de mes livres préférés et je le pense vraiment. Lorsque je le lisais, je passais un bon moment, mais à la fin du livre j’ai réalisé que je ne l’avais pas vraiment adoré. Et cela a été une véritable déception, surtout après tout ce que j’avais lu à son sujet.

Alors maintenant, il est temps d’être honnête. Lorsque j’ai lu sur la première page du livre que John Green était le meilleur auteur en vie et que je suis arrivée à la fin du roman, j’ai vraiment eu envie de rire. Je suis désolée mais je ne comprends pas. L’histoire n’était pas du tout incroyable, c’est quelque chose de vraiment bateau et de déjà-vu. Hazel a 16 ans, elle a le cancer et elle va mourir. Elle rencontre Augustus au groupe de soutien et leur histoire d’amour commence ainsi. Vraiment, qu’est-ce qui est si incroyable ? J’aurai pu comprendre s’il y avait eu une histoire d’amour intense ou une écriture excellente, mais la vérité c’est qu’il s’agissait juste d’un livre banal sans rien de plus que de nombreux livres. Je pleure souvent quand je lis mais je n’ai même pas pleuré pendant que je lisais Nos étoiles contraires alors qu’il est censé être écrit pour vous faire pleurer.

Ne vous méprenez pas, j’ai apprécié le livre. Vraiment. Et j’ai passé un bon moment. La narratrice était géniale, ses sentiments sont bien décrits et on la comprend facilement. Je voulais vraiment avoir de l’espoir pour que les personnages principaux guérissent ou aient une chance de vivre mais le livre nous dit clairement que l’on ne peut avoir d’espoir. C’est ce que j’ai aimé dans le roman.

Mais Nos étoiles contraires ne va pas rejoindre ma collection de livres préférés et j’ai écrit une assez mauvaise critique car je suis embêtée par toutes les critiques qui vénèrent ce roman. Elles ne sont pas vraiment honnêtes, parce que les gens veulent dire que le livre est fantastique juste parce qu’il est célèbre. Ca reste un assez bon livre, mais ne vous attendez pas à ce qu’il soit prodigieux. Vous devriez le lire si vous le souhaitez, vous allez passer un bon moment. Tout ce que je voulais, c’était le remettre à sa place. Je lui ai quand même donné un 15, une bonne note. Donc ce n’est pas mauvais, mais je j’ai juste écrit un coup de gueule car je suis juste en colère contre toute la publicité qui l’entoure.

Pages: 336

Prix: 16,90 euros. Vous pouvez l’acheter ici

Note: 15/20

12/60

5/35

24 thoughts on “Review – Critique: The Fault in Our Stars (Nos étoiles contraires)

  1. solenne beugnon says:

    Absolument pas d’accord Nos étoiles contraires est un livre magnifique et je ne comprend pas que tu ne l’as pas aimé plus que ça ….

    >

    • marinesbooks says:

      Je savais que beaucoup de gens ne seraient pas d’accord avec moi, mais après tout ce n’est que mon avis et je préférais écrire ce que j’en avais vraiment pensé plutôt que d’écrire pour faire plaisir aux gens.

  2. sissidebeauregard says:

    Oui, tu as raison, c’est important aussi de dire ce qu’on n’a pas aimé. C’est rigolo, moi c’est le contraire. Je pensais que je n’aimerais pas, parce que ça me paraissait un peu cliché/larmoyant et en fin de compte j’ai beaucoup aimé. Comme quoi, tout dépend aussi des attentes qu’on a d’un bouquin avant de le lire, ça influe sur nos opinions.

    • marinesbooks says:

      C’est sur que les attentes ça influe vraiment, mais en général quand j’attends vraiment de commencer un livre qui a l’air formidable, il monte encore plus dans mon estime que si je l’avais trouvé au hasard. C’est vraiment rare que je ressorte d’un livre avec cette opinion. Mais tant mieux si tu l’as beaucoup aimé! Les différences d’opinion, c’est ce qui est intéressant.🙂

  3. latetedansleslivres says:

    Je suis d’accord avec toi, je pense qu’à cause de toute la sur-médiatisation autour du livre on s’attendait à un truc génial et au fond, j’ai trouvé que c’était un bon livre mais rien d’extraordinaire non plus! D’un côté, je me méfiais à force de voir tous ces avis positifs ^^

  4. Fanny says:

    Une petite question, est-ce que tu as lu le livre en anglais ou en français ? Parce que l’histoire perd beaucoup en étant traduite.
    Je l’ai lu en anglais et j’ai eu besoin d’extrait en français pour un travail, et quand j’ai vu ce que ça donnait en “traduction officielle” j’était vraiment déçue.
    Mais je suis aussi un peu de ton avis, même s’il reste à mes yeux spécial, ce n’est pas le meilleur livre de tous les temps. J’ai largement préféré Looking for Alaska🙂

    • marinesbooks says:

      J’ai bien lu le livre en version originale comme j’essaie de le faire à chaque fois car je suis tout à fait d’accord avec toi sur les traductions.
      Il faudra que je lise Looking for Alaska alors🙂

  5. Cess says:

    Je ne suis pas sûre que ce livre ait été écrit pour faire pleurer.
    Ayant lu presque tous les John Green, sa particularité est vraiment d’écrire des histoires que je qualifierais de tendre, sur des ados différents, un peu cyniques, qui ont l’humour noir…
    Personnellement je suis fan de Green et de son écriture, donc je ne partage pas forcément ton avis. Par contre, je ne trouve pas non plus que c’est forcément son meilleur ou le plus représentatif de son travail.
    Je l’ai lu avant tout le monde et j’ai eu un coup de coeur, mais comme beaucoup de livres, à trop voir d’avis positifs, on en vient à en attendre beaucoup et on finit souvent déçu.
    En vrai, je ne lis plus les livres qui sortent et que TOUT LE MONDE chronique en même temps (genre deux semaines avant sa sortie, LOL),et que tout le monde a-do-re.
    J’attends que beaucoup de temps passe ou je ne le lis pas.
    Bref voilà, on ne se connait pas mais tu sais toute ma vie ! :))
    Je repasserai par ici en tous cas.

    • marinesbooks says:

      C’est sûr que si tu suis l’auteur à travers d’autres de ses livres que tu as aimé et que tu l’as lu avant tout le monde c’est différent pour toi. Je pense vraiment que si je n’avais pas lu tous genres de commentaires du style ‘Green est le meilleur auteur vivant’ et ‘le livre de l’année’ je n’aurais pas été déçue car c’est plutôt un bon livre. Je ne comprends pas ce que tu veux dire quand tu dis deux semaines avant la sortie ? Tu veux parler de la sortie au cinéma ? Merci beaucoup pour tes commentaires, ça fait plaisir!

  6. yashereads says:

    Same feels! I totally understand the love-it-while-reading but not feeling the the love afterwards. I read this more than once (for the movie) and it wasn’t that good for me either. I thought it was because it wasn’t my genre but good to here your thoughts!❤

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s