Review – Critique: I Capture the Castle (le château de Cassandra)

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

Book description: I Capture the Castle tells the story of seventeen-year-old Cassandra and her family, who live in not-so-genteel poverty in a ramshackle old English castle. Here she strives, over six turbulent months, to hone her writing skills. She fills three notebooks with sharply funny yet poignant entries. Her journals candidly chronicle the great changes that take place within the castle’s walls, and her own first descent into love. By the time she pens her final entry, she has “captured the castle”–and the heart of the reader–in one of literature’s most enchanting entertainments.

So, what did I think about this book?

To be honest the reason I bought this book was because this was written on the cover:

This book has one of the most charismatic narrators I’ve ever met. J.K. Rowling

And she was right: Cassandra is an amazing narrator. The story is told through the diary of this teenager in the 1930s. She doesn’t really write a usual diary, it is not silly or pointless. Cassandra wants to be a writer and she happens to try her first book by writing about her own life. And she writes extremely well.

A really nice story that makes you feel like in a Jane Austen’s novel more than once even though it is more recent, in fact Cassandra admits she would love to live in one of her novels. You will find in this book all that you can expect of the British culture. I won’t say I wasn’t always bored because sometimes the story was a bit long, especially when it comes to Cassandra’s father and how to make him write again, but it was really a lovely book in a peculiar family and a really interesting place. The original version was difficult to read, Dodie Smith uses a lot of rare words that I had never seen before and she loves to use metaphors, poetry and long sentences. I would say that for a non-native speaker, the translation would probably be alright, I’ve never spent so much time looking for words in my dictionary. I think you’ll love that funny, charismatic and lovely book and all of its characters. I will probably not read it again but I had a great time.

Pages: 343

Price: $8.98. You can buy it here.

Rating: 3.5 out of 5 stars

Sans titre

 

FRANÇAIS

Le château de Cassandra

Résumé: Cassandra ! Un prénom romanesque, à l’image du château perdu au fin fond de l’Angleterre où vit la jeune fille et toute sa famille pour le moins excentrique. Un père écrivain qui se refuse à écrire, Topaz, la belle-mère fantasque, Rose, la soeur aînée rêvant au grand amour, sans parler du jeune jardinier qui n’a d’yeux que pour Cassandra. Quand surgissent deux beaux et riches Américains dans le manoir voisin, la vie au château est bouleversée. Le journal émouvant et drôle d’une jeune fille pleine d’esprit. Un grand classique de la littérature anglo-saxonne qui se dévore, à tous les âges, avec délectation.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Pour être honnête la raison qui m’a fait acheter ce livre était une critique sur la couverture:

« Cassandra, un des personnages les plus charismatiques que j’aie jamais rencontrés» J. K. Rowling

Et elle a tout à fait raison : Cassandra est une narratrice exceptionnelle. L’histoire nous est racontée à travers le journal de cette adolescente dans les années 30. Elle n’écrit pas vraiment un journal habituel, il n’est ni léger ni inutile. Cassandra veut devenir écrivain et il se trouve qu’elle essaye son premier livre en écrivant sur sa propre vie. Et elle écrit merveilleusement bien.

Une histoire vraiment sympathique qui vous fera penser à un roman de Jane Austen plus d’une fois même s’il est plus récent, en fait Cassandra avoue qu’elle aimerait vivre dans un de ses romans. Vous trouverez dans ce livre tout ce que l’on attendre de la culture britannique. Je ne vais pas dire que je ne me suis jamais ennuyée car l’histoire était parfois un peu longue, surtout par rapport au père de Cassandra et comment lui faire écrire de nouveau. C’est vraiment un livre adorable dans une famille un peu spéciale et un endroit vraiment intéressant. La version originale était difficile à lire, Dodie Smith utilise de nombreux mots rares que je n’avais jamais vus auparavant et elle aime utiliser des métaphores, de la poésie et de longues phrases. Je dirais que pour un étranger, la traduction devrait probablement suffire, je n’ai jamais passé autant de temps à chercher des mots dans mon dictionnaire. Je pense que vous aimerez ce roman drôle, charismatique et charmant ainsi que tous ses personnages. Un livre bien connu au Royaume-Uni, qui a même eu le droit à une adaptation cinématographique mais qui est peu connu en France. On le retrouve chez Folio Junior à partir de 13 ans mais je ne le vois pas vraiment comme un livre pour enfants. Je ne le relirai probablement pas mais j’ai passé un bon moment.

Pages: 532

Prix: 8,27 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Note: 15/20

Sans titre

chall310

16/35

5 thoughts on “Review – Critique: I Capture the Castle (le château de Cassandra)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s