Review – Critique: The Mortal Instruments 5

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu). This book is the fifth in a series so you shouldn’t read this review without having read the first four books. Ce livre est le cinquième tome d’une série et vous ne devriez pas lire cette critique sans avoir lu les quatre premiers tomes.

ENGLISH

The Mortal Instruments 5: City of Lost Souls

Book description: When Jace and Clary meet again, Clary is horrified to discover that the demon Lilith’s magic has bound her beloved Jace together with her evil brother Sebastian, and that Jace has become a servant of evil. The Clave is out to destroy Sebastian, but there is no way to harm one boy without destroying the other. As Alec, Magnus, Simon, and Isabelle wheedle and bargain with Seelies, demons, and the merciless Iron Sisters to try to save Jace, Clary plays a dangerous game of her own. The price of losing is not just her own life, but Jace’s soul. She’s willing to do anything for Jace, but can she still trust him? Or is he truly lost? Love. Blood. Betrayal. Revenge. Darkness threatens to claim the Shadowhunters in the harrowing fifth book of the Mortal Instruments series.

So, what did I think about this book?

The end of City of Fallen Angels had left me heartbroken for Clary. After a whole book where Jace had been possessed, he ended up possessed again. Most of City of Lost Souls is pretty sad actually and you just keep hoping there is still something to save in Jace and that there is a way to save him. The problem is that there’s not enough action. And I think that with the four previous books I have now understood that Jace has amazing golden eyes, golden skin and is incredibly handsome, I don’t need to read the same description of him every five pages. It’s annoying. Like really annoying. And I’m sick and tired of reading every kiss description in details, knowing that it’s always exactly the same description and it’s not even romantic. And the fact that Clary and Jace have absolutely no interesting conversation and are talking about the same thing again and again is truly annonying too. I’m pretty sure the book would be less than 400 pages if you took away all of these annoying things. And I’m pretty sure that I had understood that Isabelle had black hair before reading this book, again I don’t need to read that every time the story involves her.

I had thought Clare should have stopped the story with City of Glass before reading the fourth book  which gave me hope because it seemed to be leading to a whole new story. Unfortunately, this book was disappointing, it was too repetitive and too long for too little action. I love the world Clare has created and I like her characters but it’s not enough, when you have nothing to write about anymore you can’t write a new book. I will eventually read the sixth book but probably not right now. City of Lost Souls didn’t make me want to buy it. I love Clary but I don’t think I’ll ever enjoy reading about her as much as I loved reading about Bella in Twilight or Katniss, or Harry Potter. This series is a success but it’s not great enough to be truly great. And the worst part for me is that I still don’t care about the characters. Honestly Isabelle, Alec, Jace and Clary’s mother could die and I don’t think I would mind that much. I don’t like this cover at all. I mean, the picture is absolutely amazing and the guy is handsome but it gives a face to the characters and I would rather imagine them myself.

Pages: 542

Price: $11.03. You can buy it here. 

Rating: 2.5 out of 5 stars.

Sans titre

FRANCAIS

The Mortal Instruments 5: La cité des âmes perdues

Résumé: Jace et Clary se retrouvent, mais le jeune homme n’est plus le même : son sort est désormais lié par la démone Lilith à celui du maléfique Sebastian, dont il est devenu l’esclave dévoué. L’Enclave est prête à tout pour détruire Sebastian, mais impossible de tuer le mauvais sans perdre à jamais le bon… Alec, Magnus, Simon, Isabelle et Clary ne reculeront pourtant devant aucun sacrifice pour délivrer leur ami, faisant affaire avec démons et créatures démoniaques et invoquant jusqu’aux cruelles Soeurs de Fer. Mais reste-t-il quoi que ce soit de celui qu’ils aiment?

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

La fin de la Cité des anges déchus m’avait laissée avec le cœur brisé pour Clary. Après un livre entier où Jace avait été possédé, il avait terminé encore une fois possédé. La plupart de la Cité des âmes perdues est assez triste en fin de compte et on ne peut faire qu’espérer qu’il reste quelque chose à sauver en Jace et qu’il y a une manière de le sauver. Le problème est qu’il n’y a pas assez d’action. Et je pense qu’avec les quatre livres précédents, j’ai suffisamment compris que Jace a de magnifiques yeux dorés, la peau doré et est extrêmement beau, je n’ai pas besoin de lire cette description toutes les cinq pages. C’est embêtant. Vraiment plus que ça, même. Et j’en ai vraiment marre de lire chaque description de leurs baisers en détails, sachant que c’est toujours exactement la même chose et que ce n’est même pas romantique. Et le fait que Clary et Jace n’ont absolument aucune conversation intéressante et parlent de la même chose encore et toujours m’ennuie vraiment également. Je suis quasiment certaine que le livre ferait moins de 400 pages si l’on enlevait tous ces passages. Et j’étais aussi plutôt sûre d’avoir compris qu’Isabelle avait des cheveux noirs avant de lire ce livre, encore une fois je n’ai pas besoin de lire ceci à chaque fois que je l’histoire la concerne.

Je pensais déjà que Clare aurait dû arrêter son histoire avec la Cité de Verre avant de lire le tome 4 qui m’avait donné de l’espoir car il semblait amener vers une toute nouvelle histoire. Malheureusement, ce livre-ci était décevant, il était trop répétitif et trop long pour si peu d’action. J’aime le monde que Clare a créé et j’apprécie ses personnages mais ce n’est pas assez, quand on a plus rien sur quoi écrire il est difficile d’écrire un nouveau livre. Je lirai un jour le sixième tome mais probablement pas de suite. La cité des âmes perdues ne m’a pas donné envie de l’acheter. J’aime Clary mais je ne pense pas que j’aimerais un jour lire ses histoires autant que j’ai aimé lire l’histoire de Bella dans Twilight ou celle de Katniss ou d’Harry Potter. Cette saga est un succès mais ce n’est pas suffisant pour être une saga vraiment formidable. Et la pire partie pour moi c’est que je ne me soucie toujours pas des personnages. En tout honnêteté, Isabelle, Jace, Alec et la mère de Clary pourraient mourir et je ne suis pas certaine que ça m’embêterait plus que ça. Je n’aime pas du tout cette couverture. Enfin, la photo est sublime et le garçon est magnifique mais elle donne un visage aux personnages et je préfèrerais les imaginer moi-même.

Pages: 608

Prix: 17,24 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Note: 10/20

Sans titre

chall310

18/35

12 thoughts on “Review – Critique: The Mortal Instruments 5

  1. Pinku says:

    Quoi tu as aimé Twilight?!!! Enfin je dis ca, non pour me moquer mais a dire vrai a part le premier bouquin…. cette critique que tu as fait pour la cite des ames perdues correspond en fait a la critique que je pourrai faire de Twiligjt!! C’est amusant comme les gens ne lisent pas les livres de la même manière. C’est en ca que l’échange est vraiment interessant.

    J’avais dit un jour que je relirai twilight juste pour compter combien de fois Meyer colle Marmoréen a cote du prénom Edward looool pis question bouquin ou il se passe que Dale et que ca tourne en rond….. Twilight on aurait pu très bien aussi les condenser!

    Bon pour en revenir a ce livre que je n’ai pas lu, en lisant la prequelle je tiens a rebondir sur cette derniere remarque sur les personnages. En fait….. Pour ma part dans L’ange mécanique j’ai trouvé que les perso était trop cantonnés a leur rôle… genre ‘le mystérieux’ , ‘le posé’, ‘la garce’ (dans le sens chipie), ‘l’innocente’,…. du coup même s’ils étaient sympathique j.ai trouve que rien ne se dégageait vraiment d’eux. Seuls les interactions entre ces personnalités étaient sympa mais les perso en eux même ne dégageaient rien…. mis a par James Cartsrairs mais il est clair que le sujet principal c’est le siiiiii myyyysterieux William. Après ce n’est que le premier tome pour moi mais ca ne m’enthousiasme pas plus que ca pour la suite quoi…. je vais la lire parce que ca m’a l’air cool quand même mais je ne vais pas faire des pieds et des mains pour trouver le tome deux. Si je tombe dessus je le lirai mais sinon tant pis.

    • marinesbooks says:

      J’ai adoré Twilight, ça a été la première saga que j’ai vraiment adoré. En attendant je les ai lus quand j’avais 12 ans. A l’époque peu de romans pour ados et de fantastique sans des elfes, des lutins ou des sorciers. C’était assez nouveau
      Et puis c’était la première histoire d’amour que je lisais donc je pense que c’était plutôt le contexte et mon âge. En tout cas je me rappelle que je ne pouvais pas reposer mon livre, il fallait à tout prix que je sache ce qui allait arriver! Et les personnages me paraissaient tellement réels. J’avais pleuré pour Jacob dans tout le quatrième tome haha! Et puis comme tu dis, personne ne réagit de la même façon face à un livre. Oui j’avais un peu peur de ça, je ne pense pas qu’elle soit très douée pour donner vie à ses personnages. Je suis dans le même cas que toi pour le prochain tome!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s