Top 10 Tuesday: numéro 5

 

Cela fait déjà désormais deux semaines que je n’ai pas eu le temps de faire mon TOP 10 Tuesday alors je m’y remets aujourd’hui avec pour thème:

Le top 10 des livres que j’ai eu du mal à lire (soit à cause de l’écriture, du sujet, ou tout simplement car il était irritant, etc.) 

 

1. Alice au pays des Merveilles, de Lewis Carroll

Oui, d’accord c’est un livre très connu, un véritable classique. Mais j’ai eu beaucoup de mal à le lire, j’ai trouvé le style d’écriture très ennuyant, les personnages exaspérants, des passages incompréhensibles et surtout, l’histoire ne tenait pas du tout la route. Autant j’aime le dessin animé et plusieurs adaptations cinématographiques et j’adore l’univers d’Alice, et je dois avouer que plusieurs répliques m’ont vraiment fait rire, mais ça a été une véritable bataille pour moi que de terminer ce bouquin.

2. Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

Pour ce livre, c’est tout simplement à cause du vocabulaire et des tournures de phrases que j’ai eu du mal dans ma lecture, car j’avais décidé de le lire en version originale. En tout cas, même si j’ai eu un peu de mal, je l’ai vraiment adoré!

3. La lette écarlate, de Nathaniel Hawthorne

Là aussi, c’est tout simplement à cause de l’époque d’écriture. Pas facile de lire en version originale un livre datant de 1850. Je l’ai beaucoup apprécié même si je n’ai pas autant aimé qu’Orgueil et Préjugés.

4. Journal d’un vampire, de L.J. Smith

J’ai lu les cinq premiers tomes en tant que grande fan de la série télévisée. Bien que je les ai lus relativement vite, j’ai eu beaucoup de mal. L’histoire ne tient pas du tout la route. L’histoire n’a aucun sens, c’est du grand n’importe quoi. Pire qu’Alice au pays des merveilles. La plupart des chapitres étaient tellement ridicules que j’en riais à haute voix. Je me suis arrêté là dans la saga, en me contentant de retourner à la série télévisée qui est bien différente. En revanche, j’ai aimé d’autres livres de L.J Smith.

5. Eragon, de Christopher Paolini

Entre le manque d’action, les personnages pas vraiment attachants et un déroulement de l’histoire très répétitif, c’était déjà assez difficile comme ça. Mais ce qui m’a donné le plus de mal dans ma lecture, c’est la pédanterie de Christopher Paolini. J’avais l’impression qu’il ouvrait son dictionnaire de synonymes à chaque page pour montrer à quel point il était savant. Et puis les tournures de phrases hyper compliquées alors qu’on pourrait faire simple, c’est un peu lourd aussi.

6. Le Serment des Limbes, de Jean-Christophe Grangé

J’ai du lire ce livre pour mon cours de français en seconde. Il est vraiment bien construit, le suspense est présent et la trame est bonne. Cependant, plusieurs passages m’ont dégoûtée, voire terrorisée. Je ne l’ai pas trouvé adapté du tout, à l’époque je crois que j’avais quatorze ou quinze ans. Je crois même avoir voulu arrêter de le lire à un moment donné.

7. Marina, de Carlos Ruiz Zafon

Un livre un peu trop hard pour moi. Les passages et l’histoire avaient beau me dégoûter j’ai du le lire jusqu’au bout pour connaitre la fin. Mais j’ai eu vraiment du mal. C’est le seul livre que j’ai lu de l’auteur.

8. Les Vampires de Manhattan, tome 8: Les portes du paradis, de Melissa de La Cruz

La saga a accompagné mon adolescence et je l’ai vraiment beaucoup aimée. Mais ce dernier tome était vraiment décevant. Tout était une pure répétition des tomes précédents et j’avais l’impression de lire du remplissage parce que l’auteure ne savait pas quoi mettre dans ce dernier tome. Seul les cinquante dernières pages en valaient la peine. C’est vraiment triste. Chaque page que je tournais me faisait lever les yeux au ciel et soupirer. Une longue lecture.

9. Le Seigneur des Anneaux, de J.R.R Tolkien

Vous connaissez déjà certainement mon avis sur cette trilogie. J’ai passé presque deux mois à lire le premier tome. J’ai accéléré ensuite car je venais d’acheter Hunger Games et que je voulais en terminer avec ces lectures. Je n’en retiens presque rien. Si ce n’est une randonnée de plus de 1000 pages, aucun personnage qui ne soit attachant, et un ennui profond.

10. Divergent, de Veronica Roth

En fait je ne sais pas pourquoi, je ne comprends toujours pas pourquoi j’ai mis un mois à lire ce livre que j’ai adoré! C’est vraiment l’un de mes coups de coeur de l’année. Je le conseille à tous, même s’il y a eu apparemment quelque chose qui m’a fait tourner les pages bien lentement.

 

4 thoughts on “Top 10 Tuesday: numéro 5

  1. Pinku says:

    Le probleme d’Alice au Pays des Merveilles c’est que toutes les adaptations sont mauvaises et je pense qu’on veut tous retrouver une sorte de logique dans le livre, logique qu’on trouvait dans les adaptations. Sauf que trouver de la logique dans un livre dont le principal sujet est le non-sens et l’absurde, c’est légèrement difficile.

    De plus beaucoup oublie que c’est un livre qui doit etre conté et non lu… et bien ca fait une grande difference etrangement. Parce que quand on le lit on reflechie a ce qu’on lit donc on abandonne son coté absurde…. quand on se le fait conter, on n’a pas le temps de reflechir et on se laisse submerger par le non-sens. On devient en quelque sorte Alice. Ce livre n’est pas fait pour etre compris litteralement mais plutot fait pour qu’on comprennent les personnages absurdes… on finir par trouver l’absurde logique et c’est ca le but.

    Comme beaucoup, je l’ai detesté petit. Ce n’est pas un livre qu’un enfant doit lire, c’est un livre qu’on doit lui lire. Je l’ai aimé quand on me l’a lu, et je l’ai adoré adulte.

    Apres il existe une multitude de traductions aussi car l’univers de Carroll est tellement riche et finalement rien ne vaut la version originale. Ce livre est tout simplement impossible a traduire dans son esprit.

    je pense que tu l’as lu en anglais mais ma derniere remarque concerne surtout les gens qui ont lu des traductions…. c’est mon livre prefere de tous les temps. Apres je ne cherche pas a le defendre becs et ongles non plus, je comprends qu’on ne puisse pas l’avoir aimé. Je donne juste mn avis sur ce livre. et il m’est moi meme arrivé de le detester dans certaine editions et de l’adorer encore plus dans d’autre. (pace que je les collectionne… je precise)

    je pense que la traduction joue aussi beaucoup…. apres pour la version anglaise je ne peux rien dire d’autre que ce que j.ai dit au dessus. La c’est la source si tu n’as pas aimé et bien tant pis… chacun son truc comme on dit!!!

    Eragon, j’ai tout simplement… DETESTE!!! Ya un vrai manque de maturité qui se cache derriere une sorte de suffisance… je sais pas comment expliquer! mais cet auteur m’a fait un effet etrange c’est que c’est le seul livre jusqu’a aujourd’hui qui m’a fait detesté son auteur comme s’il etait un personnage meme de son livre. D’hab’ je n’aime pas un auteur pour sa maniere d.ecrire ou ses sujets mais la c’était different…. Comme si sa personnalité transparaissait a travers ses ecrits…. trop bizarre.

    En plus c’est chiant, mou au possible et … raaaah ben j.ai pas aimé quoi😄

    Par contre j.ai bien aimé le film🙂

    • marinesbooks says:

      Pour Alice au pays des merveilles j’ai lu une édition bilingue, et je crois que j’ai lu un peu de français un peu d’anglais. On ne m’a jamais lu l’histoire petite et lorsque j’ai lu ce livre pour la première j’avais déjà 17 ans. je pense que ce n’est tout simplement pas mon truc haha je ne suis pas trop genre absurde, et puis je n’ai aimé aucun personnage. Mais les livres ne peuvent pas plaire à tout le monde🙂 Pour Eragon, on est bien d’accord, moi aussi j’ai trouvé ça insupportable! et le film était plutôt bien🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s