Review – Critique : Oscar Pill 1

two and a half star

 

I’ll write first in French and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in a language and then in another so it can’t be exactly the same. (Première partie en français, deuxième partie en anglais, descendez un peu).

FRANCAIS

Oscar Pill, tome 1: La révélation des Médicus

Résumé: « Je m’appelle Oscar Pill et je ne suis pas un garçon comme les autres. Je suis un Médicus : j’ai le pouvoir extraordinaire de voyager dans n’importe quel corps vivant. Comme mon père, qui fut autrefois célèbre avant de disparaître. Aujourd’hui, l’humanité entière est à nouveau menacée : Skarsdale, le sombre Prince des Pathologus, s’est échappé de sa prison. Et moi, j’ai été choisi pour l’affronter. Il me faut braver tous les dangers et rapporter un Trophée d’un endroit où je ne suis jamais allé. Un univers mystérieux qui se trouve… dans le corps humain. »

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Oscar Pill est une saga très célèbre, j’ai toujours voulu la lire mais les livres étaient vraiment chers et j’ai donc attendu que tous les tomes sortent en collection poche. J’ai attendu très longtemps de lire ce livre et j’ai été réellement déçue. Ce fut une lecture assez agréable dans l’ensemble, le tout est bien écrit, les personnages sont assez attachants et le schéma du bouquin est plutôt bon même s’il manque de suspense pendant les trois-quarts du livre et que le tout est assez prévisible.

Au début du roman, j’ai eu du mal avec les noms et les lieux, en général quand je lis un livre français, je ne m’attends pas à ce que les personnages aient des prénoms américains bien compliqués, mais bon ce n’est pas trop grave. Je n’ai pas compris pourquoi l’auteur a décidé de situer son histoire aux Etats-Unis, un peu comme si en France on n’était pas capable d’avoir un univers magique. J’ai aimé découvrir Oscar et le début de ses aventures, j’avais hâte qu’il se rende dans les cinq univers. Cependant, je n’ai pas du tout accroché au concept, et dès que les univers ont été expliqués, j’ai fortement décroché. En fait, pour résumer, les « gentils » dans l’histoire s’appellent les Médicus. Les méchants, les « Pathologus » et ces derniers se rendent dans le corps humain pour propager des maladies, et le but des Médicus est de rentrer dans les corps pour les soigner et les sauver. En gros, j’avais l’impression d’entendre un docteur expliquer son travail à un enfant de 3-5 ans, et autant appeler les Médicus les médecins et les Pathologus les maladies quoi. En plus, ces cinq univers qui, je l’espérais, allaient me faire rêver n’étaient autre que des parties du corps. Donc le premier univers est la bouche, le deuxième le système digestif, etc. Donc rien de très captivant, et le tout était un peu trop concret pour vraiment faire rêver. En effet, on ne cesse de nous expliquer comment le corps humain fonctionne. Si j’ai envie d’en apprendre plus sur le corps humain, en général je n’ouvre pas un roman mais plutôt un livre de SVT.

Le tout ressemblait aux dessins animés que je regardais en classe de CP ou CE1 sur le corps humain. Quand Oscar rentre dans le corps humain, il rencontre tout un tas de personnages, les militaires qui protègent la peau contre les objets non désirés, les mineurs qui produisent la bile et les rivières de sang avec leurs petits bateaux et employés qui transportent des bombonnes d’oxygène. Enfin, bref, j’ai trouvé tout cela un peu ridicule.

Malgré cela, lorsqu’Oscar n’est pas dans un corps humain, l’intrigue est assez intéressante, entre sa formation pour devenir un grand Médicus, ses recherches sur son père disparu, sa découverte des objets magiques, le Prince Noir qui s’est échappé de sa prison, etc. Tout cela forme une intrigue bien cousue. Après cela, malheureusement, Oscar m’a souvent agacée. Je comprends que c’est un petit garçon de 12 ans qui n’aime pas trop les règles et qui est dissipé, mais dès le début il ne cesse de répéter qu’il veut rendre son père fier et devenir un grand Médicus. Cependant, dès qu’on lui explique quelque chose à ne pas faire, il s’empresse de le faire dans le chapitre suivant et selon moi, cela enlève toute la crédibilité du personnage. Je veux bien qu’il fasse des erreurs, qu’il ne respecte pas tout à la lettre, mais c’est un peu comme s’il cherchait à tout moment à se faire renvoyer de sa formation de Médicus.

Si beaucoup de choses m’ont agacée, je garde toujours le désir de lire la suite car j’aimerais savoir ce qui va arriver à Oscar dans le futur mais je ne vais pas m’empresser d’acheter le tome 2.

Pages: 347 

Prix: 7,20 euros. Vous pouvez l’acheter ici. 

Note: 10/20

Sans titre

ENGLISH

Oscar Pill, book 1

Book description: “My name is Oscar Pill and I am not just any boy. I am different. I am a Medicus: I have the extraordinary power to travel inside any living body. Like my father, who used to be famous before he disappeared. Today, the whole humankind is threatened again: Skarsdale, the Dark Prince of the Pathologus has escaped from jail. And I have been chosen to fight him. I will have to confront a lot of dangers and I will have to take a trophy back from a place where I’ve never been before. A mysterious universe just inside the human body”.

I translated it myself as the book hasn’t been translated into English.

So, what did I think about this book?

The Oscar Pill series is extremely famous in France but has never been translated, I always wanted to read it but the books were really expensive so I waited for a pocket edition to be released. I waited a long time to read this book and I have been really disappointed. Overall, it was nice reading it, it is well written, the characters are likeable and the plot is good even though there is an obvious lack of suspense during the ¾ of the book and everything is quite predictable.

At the beginning, I had trouble remembering the names and places, generally when I read a French book, I don’t expect the names to be American and complicated, but that wasn’t a big problem. I didn’t really understand why the author located the story in the US and not in France, as if we couldn’t have a magical world in France. I loved discovering Oscar and the beginning of his adventures, I couldn’t wait for him to travel to the “five universes”. However, I didn’t like the concept. As soon as the universes were explained, I got bored. To sum it up, the “nice guys” in the story are called the Medicus and the “bad guys” the Pathologus. The Pathologus travel to the human body to infect it with illness and to destroy it, the Medicus exist to save these body. Roughly, I felt like I was hearing a doctor explaining his job to a child between 3 and 5 years old, and he might as well call the Medicus doctors and the Pathologus, illnesses. Furthermore, the universes were in fact parts of the body. The first universe is the mouth, the second one is the digestive system, etc. Nothing fascinating actually, and everything was a bit too concrete for me so I couldn’t dream about the universes. The authors keeps repeating how the human body works. If I wanted to learn more about the human body, I would open a biology book and not a novel.

The whole book looked like these cartoons I watched in first year of primary school, when I was 6 or 7. When Oscar travels to the human body, he meets a lot of characters, the military men who protects the skin against intrusive objects, the miners producing bile and the blood rivers with little boats and employees who carry oxygen cylinders. Well, I thought all of this was quite ridiculous.

Despite all this, when Oscar is not in a body, the plot is quite interesting, with his schooling to become a Medicus, his researches about his dad who disappeared, his discovery of all the magical items in our world and the Dark Prince who escaped from jail. Unfortunately, Oscar was often cringe-worthy. I understand he is a 12-year-old little boy who doesn’t like rules, but since the beginning of the novel, he keeps saying he wants his dad to be proud of him and that he wants to be a great Medicus. However, as soon as he is told not to do something, he has to do it in the next chapter, and I think that doesn’t give the character any credibility. I’m okay with him making mistakes, but it looks like he does everything possible to be kicked out of his schooling.

Even if a lot of things annoyed me, I still want to read the other books because I want to know what happens to Oscar next, but I will not buy the second book anytime soon.

Pages: 347

Price: 7,20 euros. You can buy it here (French Amazon)

Rating: 2.5 stars out of 5

 

4 thoughts on “Review – Critique : Oscar Pill 1

  1. Pinku says:

    J’attends les vacances pour me remettre a la lecture.
    Mais tu m’as refroidi!
    Les balades dans le corps comme tu les racontes me font penser a ‘il etait une fois la vie’ avec Maestro, Hemo et Globine. J’etais fan quand j’etais petit mais en roman ca doit pas etre drole quand on est plus mature.
    J’avais cette crainte quand j’ai vu que l’auteur etait aussi medecin generaliste… je suis prevenu maintenant!

    • marinesbooks says:

      Je crois d’ailleurs que c’est de ça que je parlais comme dessin animé, je ne me rappelais plus du titre mais je voyais plutôt bien les images, assez embêtant pour lire un roman quand on est plus mature comme tu dis…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s