Club de lecture #2 – The Y.A. Book Circle (février 2015 – february 2015)

book circle4

ENGLISH

THE Y.A. Book Circle session #2 – February 2015

These broken stars

Book description: Lilac is the daughter of the richest man in the universe. Tarver comes from nothing, a young war hero who learned long ago that girls like Lilac are more trouble than they’re worth. But with only each other to rely on, Lilac and Tarver must work together, making a tortuous journey across the eerie, deserted terrain to seek help. Then, against all odds, Lilac and Tarver find a strange blessing in the tragedy that has thrown them into each other’s arms.

Second book club meeting and our opinions are quite divergent but we all agree on the fact that this novel is not exceptional and has made a lot of noise for nothing. Is it because of its gorgeous cover? This is what we all wonder about. For one of us, it was even a novel that you should read when you are bored. Anyway, there is a lot to read inside and the pages are completely filled.

I have had a bit of trouble at the beginning. Even though the characters were very good, well-developed and totally interesting, even though the world and the setting are incredible since we are in space, and even though the plot started well, it was not working. I had difficulties reading more than two or three chapters at once. Yet, I was enjoying “hating” Lilac and feeling bad for her at the same time, and I liked Tarver and his strong character, his will of iron and his weaknesses. As I said earlier, the characters are well-developed.

We can only discover very little of the spaceship because it crashes very soon in the story (a crash that reminded me a little of Titanic by the way) and very soon, it becomes more a novel about surviving on a desert planet. About halfway through the book there is even fantasy coming in the story, which I was not expecting at all, I really thought it was a real classic sci-fi novel when I started the book. On the contrary, we loved the fact that all the fantasy parts had a scientific explanation at the end of the novel. After a particular moment, I could not stop turning the pages really fast because of several different feelings: fear, curiosity and the need of knowing more and above all – you will understand what I am talking about when you will read the book –, a feeling of not understanding what was happening, I was just thinking “no, this can’t be happening”. I needed to see how the story could continue after that, and for all of us this moment caused a strong reaction and we all took a break at that moment. In the end, I read the last 150 pages in one evening.

The issue we had was the lack of information about the planets the characters are from, we are vaguely told about a lot of planets and Lilac and Tarver don’t come from the same place actually but we don’t really know what the planets represent. We are told about an army, rebels, a kind of “war” and Tarver is a hero in the army but we are not told why. I was disappointed not to know more, because with so little information about the background I had to put it aside in order not to be lost and to be able to focus on the story.

The plot is well written and complex and the most important for me about that book is that it felt like a movie from the beginning to the end. This story would really have a lot of success in theaters.

Not a perfect read, but it was really not shallow. I am not sure I want to read the next book, since it is not about the same characters but a new couple. One of us has already read it, and it seems to contain a lot of explanations about the universe and more scientific information. It is too bad that the story looks like it is complete at the end of the first book and does not push us to read what happens next.

Pages: 410

Price: $10.40. You can buy it here. 

Rating: 3.5 out of 5 stars

Analysis (spoilers!!):

Characters: As mentioned earlier, the characters are complex and well developed even though they are over-stereotyped at the beginning. Among the minor characters, we have Lilac’s father, who is a distant figure at the beginning even if we realize very soon that Lilac’s life is entirely controlled by him. He is a loving father but he is still one of the worst villains I have seen. Simon and Alec are also minor characters and they are both dead before the story but they are important to the story because they both have a strong influence over Lilac and Tarver, in that order. Simon, because he died because of Lilac’s father and that she has been carrying this weight on her shoulders since then, keeping boys away from her to protect them. Alec, because he pushed Tarver to enroll in the army and drove him closer to his parents, it is also his death that makes Tarver want to survive on this planet and make him want to go home.

We can also see Lilac evolve in a beautiful way in this novel. At the beginning we can see that there is something more to her, that she is not just a rich spoiled kid. But she is a bit over stereotyped in order to look like a novel protagonist. I mean, is it a coincidence that she is the only one among her friends who haven’t done plastic surgery? That she is smart, knows a lot of science stuff, etc. Anyway, when she is left almost alone on a desert planet we can only admire how quickly she adapts and learns and how she keeps going. There are moments where she is really admirable. Unfortunately, at the end of the book she is difficult to accept for the reader, we all felt like she was no longer human.

Tarver, a teenager from the low social classes, enrolled in the army at 16 and is a hero in the army (even if we don’t know why, which is a shame) and is always calm and has a crazy survival instinct in this adventure. Even though Lilac slows him down at first, he considers her as his responsibility and wants to save her as much as he wants to save himself. He secretly writes poetry and is very sensitive, it is a character that we all loved.

Themes:

Space: The universe is not developed very much but this theme is present with planet names, life on a spaceship, a crash, different moons… a total escape.

Love: From the very beginning Lilac and Tarver are flirting, but Lilac then immediately tries to get as far away from him as possible. After the crash, their love story develops step by step. It is by the way very well written. They get on each other’s nerves but are always getting closer, and although they hide their feelings and cannot imagine their relationship on the long term, it is love that keeps them going. We understand very quickly that Lilac only tries to get away from him in order to protect him and that Tarver is scared of getting hurt if he falls in love with her but that she abandons him once they are back to their respective worlds.

Survival: this nove lis very realistic about the two protagonist’s survival. We can feel how cold it is at night, in the mountains, or how hard it is to walk in the forest. We are given a lot of details about how they go to the spaceship and then the forest. And we realize that if we were them, we would probably have died on day two. How can you survive to the cold? How can you find something to drink or eat? How to build a fire? Or find the right way to go?

Science: we are in a sci-fi novel and science has an important part in it. We are told a lot of things about gravity and the way it works on the spaceship, a theory about moon mirrors that we didn’t understand very well, and above all how the scientific base worked after Tarver and Lilac discovered it. Despite everything, we found the explanations were often complex, difficult to follow and not very clear.

Death: this is one of the darkest and oppressive themes in this novel. First, Lilac explains that some people have already died because of her. Then, there is the crash. At the beginning we believe there are survivors but we are given the sad number of 50 000 deaths. Tarver has to bury people they find at some point and Lilac has to wear the shoes of one of the women they bury even if it upsets her. The hardest part is when they finally get to the spaceship. So many deaths just because of a terrible secret.

Social classes: This novel insists a lot on the different social classes from the beginning since the introduction is at a ball. Lilac is part of the social elite while Tarver is from the low social classes. They should never have met but circumstances were different. They surprise each other all along the novel because they are prejudiced about the social class of the other. Even though they know they are very different, they can’t stop from getting closer in order to survive.

Also, don’t forget that you can send me your review by mail and I will add it to this post, even if it’s in three months ^^ Also, if you’ve already posted about this book on your blog, give me the link and I will add it to this post, and if you have read this book please share your opinion below in the comments.

And if you want to join, this month’s book will be: My Heart and Other Black Holes.

Sans titre

FRANÇAIS

Deuxième rendez-vous du Y.A. Book Circle – février 2015

Wrecked, tome 1 : Vertige

Résumé: Lilac LaRoux est la richissime héritière de l’une des plus grandes entreprises du monde connu. Tarver, lui, n’est qu’un soldat intergalactique sans fortune. Ils n’auraient jamais dû se croiser. Encore moins se connaître… Mais lorsqu’ils se retrouvent seuls sur une planète inconnue et déserte après le crash de leur vaisseau, Lilac et Tarver sont obligés d’unir leurs forces. Et quand d’étranges phénomènes menacent de leur faire perdre la raison, ils doivent apprendre à se faire confiance. A se livrer. Aux confins d’une lointaine galaxie, des sentiments jusqu’alors interdits pourraient bien être la clé de leur survie.

Deuxième réunion du club de lecture et nos avis sont assez mitigés mais se rejoignent sur le fait que ce roman n’est pas exceptionnel et a fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose en fin de compte. Serait-ce pour la superbe couverture ? Voici la question que l’on se pose toutes (en tout cas pour la couverture VO). Pour l’une d’entre nous, il s’agissait carrément d’un livre à lire quand on s’ennuie. Il y a quand même beaucoup de lecture dedans, les pages sont bien remplies.

J’ai eu quelques soucis au début de ma lecture. Malgré de bons personnages, vraiment très bien développés et super intéressants, et malgré un décor et un monde incroyable car on se retrouve véritablement dans l’espace, et malgré une intrigue bien partie, ça ne passait pas. J’avais du mal à lire plus de deux ou trois chapitres à la fois. Pourtant J’aimais bien « détester » Lilac tout en ayant de la peine pour elle, et j’aimais bien Tarver et sa force de caractère, sa volonté de fer, et ses faiblesses. Comme je le disais plus haut, des personnages bien développés.

On ne découvre que très peu le vaisseau spatial, car le crash a lieu très tôt dans l’histoire (un crash me rappelant un peu Titanic au passage) et très vite, nous sommes plutôt dans un roman de survie sur une terre quasiment déserte. Vers la moitié du roman, il y a même du fantastique qui s’installe dans l’univers, ce à quoi je ne m’attendais vraiment pas, je voyais plutôt ce livre comme un vrai roman classique de science-fiction. Par contre, nous avons apprécié que tout ce qui est fantastique dans le roman ait une explication scientifique à la fin. A partir d’un certain moment, j’ai été poussée à tourner les pages très vite sans pouvoir m’arrêter, à cause de plusieurs émotions variées : la peur, la curiosité, le besoin d’en savoir plus et surtout – vous allez comprendre du moment où je parle une fois que vous aurez lu le livre -, un sentiment d’incompréhension, je pensais tout simplement « non, ce n’est pas possible ». Il fallait bien que je voie comment l’histoire pouvait continuer après ce passage, pour nous toutes ce moment a entraîné une réaction forte qui a nécessité une pause à un moment. Finalement j’ai lu les 150 dernières pages d’une traite.

Le problème que nous avons eu a été le manque d’information sur les planètes d’où les personnages viennent. On nous parle vaguement de nombreuses planètes, Lilac et Tarver ne viennent pas du même endroit d’ailleurs, mais on ne sait pas trop ce que les planètes représentent. On nous parle de l’armée, de rebelles, de « guerre » et Tarver est un héros dans l’armée mais on ne nous dit pas vraiment pourquoi. J’ai été déçue de ne pas en savoir plus, car avec aussi peu d’information sur le contexte j’ai dû le mettre de côté pour ne pas être perdue et me concentrer sur l’histoire.

L’intrigue est bien écrite et complexe, ce que je retiens le plus de ma lecture, c’est l’impression constante de voir un film défiler sous mes yeux. Cette histoire aurait un véritable succès portée à l’écran.

Pas une lecture parfaite, mais vraiment riche. Je ne suis pas sûre de vouloir lire la suite, étant donné que le deuxième tome ne suivra pas nos héros mais un autre couple. Une d’entre nous a déjà lu la suite, apparemment on nous donne beaucoup d’explications sur l’univers et des explications scientifiques plus approfondie. Dommage que l’histoire semble vraiment terminée à la fin de ce premier tome et ne pousse pas à vouloir lire la suite.

Pages : 379

Prix : 15,90 euros. Vous pouvez l’acheter ici

Note : 15/20

Analyse (attention spoilers, il s’agit de notre discussion sur des aspects précis du roman):

Les personnages : Comme déjà dit plus haut, les personnages sont complexes et bien développés même si un peu trop stéréotypés au début. Dans les personnages secondaires, il y a le père de Lilac qui est une figure distante au début même si l’on s’aperçoit très vite que la vie de Lilac est entièrement contrôlée par ce dernier. Même si c’est un père aimant envers sa fille, il reste un des pires méchants que j’ai pu voir. A part lui, il y a également Simon et Alec, tous deux morts avant l’histoire mais qui ont une véritable influence sur Lilac et Tarver. Simon, car il est mort à cause du père de Lilac et qu’elle porte ce poids sur les épaules depuis, rejetant tous les garçons pour les protéger. Alec, car il a poussé Tarver à entrer dans l’armée et l’a rapproché de ses parents, c’est également sa mort qui le pousse à survivre sur la planète et à vouloir rentrer chez lui.

Il y a également une belle évolution chez Lilac dans ce roman, dès le début on voit bien qu’il y a quelque chose de plus en elle, que ce n’est pas qu’une gamine richissime pourrie gâtée. Mais elle est un peu trop stéréotypée en héroïne de roman, comme par hasard elle est la seule à ne pas avoir fait de la chirurgie esthétique parmi ses amies, elle est intelligente et s’y connait en électronique… Quoi qu’il en soit, presque seule sur une planète déserte on ne peut qu’admirer son adaptation et son apprentissage rapide ainsi que la force d’avancer qu’elle peut avoir, il y a des moments où elle est vraiment impressionnante. Malheureusement, à la fin du roman on a du mal à l’accepter, nous avons toutes eue l’impression qu’elle n’était plus humaine.

Tarver, adolescent des classes sociales basses, engagé dans l’armée à 16 ans, est un héros de guerre (même si on ne sait pas pourquoi, dommage) et fait preuve de calme et d’un instinct de survie incroyable dans cette aventure. Même si Lilac le ralentit au début, il la considère comme sa responsabilité et veut la sauver autant que se sauver lui-même. Il écrit de la poésie en cachette et fait également preuve d’une grande sensibilité, un personnage que nous avons toutes aimé.

Les thèmes :

L’espace : l’univers est peu développé mais on entre dans le vif du sujet avec des noms de planète, la vie sur un vaisseau spatial, un crash, des lunes différentes… un dépaysement total.

L’amour : Dès le tout début, Lilac et Tarver flirtent tous les deux. Mais Lilac essaye ensuite de s’éloigner le plus possible de lui. Après le crash, leur histoire se développe petit à petit. Elle est d’ailleurs très bien écrite. Ils s’agacent un peu mais se rapprochent toujours un peu plus, et s’ils se cachent leurs sentiments et n’arrivent pas à envisager leur relation sur du long-terme, c’est l’amour qui les pousse à avancer. On comprend vite que Lilac ne tente de s’éloigner de lui que pour le protéger, et que Tarver a peur de souffrir s’il tombe amoureux mais qu’elle l’abandonne une fois revenue dans son monde.

La survie : Ce roman est très réaliste quant à la survie des deux personnages. On ressent le froid de la nuit, de la montagne, la difficulté de marcher dans la forêt. On nous donne de nombreux détails sur leur avancée qui est très bien décrite. Et on se rend compte qu’à leur place, on serait probablement morts au bout de deux jours. Comment survivre au froid ? Trouver à boire et à manger ? Faire un feu ? Trouver la direction vers laquelle aller ?

La science : Nous sommes dans un roman de science-fiction et la science a tout à fait sa place ici. On nous explique certaines choses comme la gravité et son fonctionnement sur le vaisseau, une théorie de miroirs de la lune que nous n’avons pas très bien compris, et surtout le fonctionnement de la base scientifique une fois que Tarver et Lilac la découvre. Malgré tout, les explications scientifiques nous ont paru souvent complexes, difficiles à suivre et pas très claires.

La mort : La mort est l’un des thèmes les plus sombres et pesants sur ce roman. D’abord, Lilac explique que des personnes sont déjà mortes par sa faute. Ensuite, c’est le crash. On croit d’abord qu’il y aura des survivants, mais on nous donne le triste chiffre de 50 000 morts. Tarver doit à un moment enterrer des personnes qu’ils retrouvent et Lilac doit porter les chaussures de l’une des femmes qu’ils enterrent même si cela la fait profondément souffrir. Le moment le plus dur est lorsqu’ils arrivent enfin aux décombres du vaisseau spatial. Autant de mort pour un terrible secret qui doit être bien gardé.

Les classes sociales : Ce roman insiste beaucoup sur les différentes classes sociales dès le début puisque l’introduction se fait dans un bal. Lilac fait partie de l’élite sociale alors que Tarver fait plutôt partie des classes sociales très modestes. S’ils n’auraient jamais dû se connaître, les circonstances en décident autrement. Tout au long du roman, ils se surprennent car ils ont des préjugés sur l’appartenance sociale de l’autre. Mais même si dans leurs pensées on peut voir qu’ils sont très différents, ils ne peuvent s’empêcher de se rapprocher pour survivre.

Si vous avez lu ce roman, n’hésitez pas à m’envoyer un texte que je pourrai ajouter à l’article et ainsi participer au club de lecture. Vous pouvez également m’envoyer un lien vers votre blog si vous avez publié un article dessus ou tout simplement écrire un commentaire.

Et si vous voulez nous rejoindre, la lecture de ce mois sera:

Sans titre

 

3 thoughts on “Club de lecture #2 – The Y.A. Book Circle (février 2015 – february 2015)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s