Review – critique: Paper Towns (La face cachée de Margo)

four stars

 

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

Paper Towns

Book description: When Margo Roth Spiegelman beckons Quentin Jacobsen in the middle of the night—dressed like a ninja and plotting an ingenious campaign of revenge—he follows her. Margo’s always planned extravagantly, and, until now, she’s always planned solo. After a lifetime of loving Margo from afar, things are finally looking up for Q . . . until day breaks and she has vanished. Always an enigma, Margo has now become a mystery. But there are clues. And they’re for Q.

So, what did I think about this book?

Wow. My feelings towards this book totally changed several times while I was reading. The book is made of three parts, The Strings, The Grass, and The Vessel, each about a metaphor very present in that section. When I started it, I read the first part very slowly. It was short, and it was actually entertaining and funny. It starts with Quentin, and I thought he was very similar to Colin from an Abundance of Katherines, which was maybe why I didn’t like it so much at the beginning. In this first part, we are also introduced to Margo Roth Spiegelman and they have a crazy night in which they have to accomplish a list of 11 tasks together, even though they were not friends before.

If you have seen the trailer or read the back cover, you already know what the story is really about. It is the story of a girl who loves mysteries so much that she becomes one. In the second part she simply disappears. The problem I had with this book is that I had no opinion about it until I was halfway through it. I had no idea whether I was enjoying it or not. I was very worried about my review because I kept thinking “What I am going to say? I am not even sure I like it”. I don’t think something like that ever happened to me. Anyway, as soon as Quentin starts getting clues from Margo about where she is, the book became really exciting.

What I loved the most was going through Quentin’s discoveries and researches, as a real detective. I read the second part in only one day, and it was by far my favorite part. I was constantly wondering what happened to Margo and if he was on the right track. At some point, I got really scared that things were not going to end well. It is the first time I can say a John Green book is full of suspense.

I didn’t like Margo. I think she is the most self-centered character I have ever came across and she doesn’t seem to think about anyone else. She plays with people and she talks to them in a way I don’t think is okay. But the book is very interesting because we see so many different versions of Margo, even though she is not even part of the book most of the time. I sense a lot of flashbacks in the movie haha. I mean, they’re going to have to show Cara a bit more than that.

Overall, I can now say that it is a very good book. There are a few unrealistic things in it. Like the fact that Quentin and his friends are kind of losers at the beginning and Margo is pretty much the queen of the high school, but her best friend, who is one of the most popular students, ends up with one of Quentin’s best friends. And the party at Becca’s, even though it was one of my favorite parts of the book, during which Quentin and his friends become some sort of superstars. It is not really how things work.

In fact, unlike what I thought at the beginning, the book will definitely have an impact on me for a long time. I can never forget anything about it. It is about how people can be so different from the way we picture them. About the way we see others and become others. About what people truly are. The last pages were just so beautiful, I could reread them many times.

Pages: 336

Price: $5.56. You can buy it here.

Rating: 4 out of 5 stars

Sans titre

FRANÇAIS

La face cachée de Margo

Résumé : Mar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit.Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu.Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en approche, plus Margo semble lui échapper..

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Wow. J’ai eu des avis tellement divers et variés au cours de ma lecture. Le livre est composé de trois parties, Les cordes, l’Herbe et le Vaisseau, chacun des titres se référant à une métaphore présente dans la section. Lorsque j’ai commencé le livre, j’ai lu la première partie très lentement. Elle était courte, et en fait divertissante et drôle. Elle démarre avec Quentin, et j’ai trouvé ce personnage très similaire à celui de Colin du Théorème des Katherine, ce qui explique peut-être que je n’ai pas été emballée par le départ. Dans cette première partie, on découvre également Margo Roth Spiegelman et ils passent tous les deux une nuit complètement folle pendant laquelle ils doivent accomplir onze tâches ensemble, même s’ils n’étaient pas amis auparavant.

Si vous avez vu la bande-annonce ou lu la quatrième de couverture, vous savez déjà de quoi parle l’histoire. Il s’agit de l’histoire d’une fille qui aimaient tellement les mystères qu’elle en devient un. Dans la deuxième partie elle disparait tout simplement. Le problème que j’ai eu avec cette lecture, c’est que je n’ai eu absolument aucune opinion jusqu’à la moitié du livre. Je ne savais pas du tout si ce que je lisais me plaisait ou non. Je m’inquiétais un peu pour l’écriture de ma critique car je ne pouvais pas m’empêcher de penser : « Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire ? Je ne sais même pas si j’aime ce livre ! » Je ne crois pas qu’une chose comme ça me soit déjà arrivée auparavant. Enfin bref, dès que Quentin a commencé à récupérer des indices de la part de Margo par rapport à sa disparition, le livre est devenu hyper prenant.

Ce que j’ai le plus aimé, ça a été de voir les découvertes et les recherches de Quentin évoluer, et le voir agir en véritable détective. J’ai lu toute la deuxième partie en à peine une journée, et elle a été de loin ma partie préférée. Je me suis sans cesse demandé ce qui était arrivé à Margo et si Quentin était sur la bonne voie. A un moment, j’ai eu très peur que les choses ne se terminent pas bien. C’est la première fois que je peux dire qu’un livre de John Green me tient en haleine.

Je n’ai pas aimé le personnage de Margo. Pour moi, c’est la personne la plus égocentrique que je n’ai jamais vue au cours de mes lectures et elle semble ne penser à personne d’autre qu’elle. Elle joue avec les gens et leur parle d’une façon qui n’est pas correcte. Mais ce livre est incroyablement intéressant car on peut voir tellement de versions différentes de Margo, même si elle n’est pas présente dans la plupart du roman. J’imagine qu’il y aura beaucoup de flashbacks dans le film, haha. Enfin quoi, il faut bien montrer la jolie Cara un peu plus à l’écran que dans le livre.

De manière générale, je peux dire que c’est un très bon livre. Il y a quelques éléments pas très réalistes. Par exemple, le fait que Quentin et ses amis soient un peu des losers au début du roman et Margo est en quelque sorte la reine du lycée, mais sa meilleure amie, qui fait partie des élèves les plus populaires, finit avec l’un des meilleurs amis de Quentin. Et puis, il y a aussi la fête de Becca, où Quentin et ses amis deviennent un peu des superstars. Ça ne se passe pas vraiment comme ça dans la vie.

En fait, contrairement à ce que je pensais au début, ce livre a eu un véritable impact et laissera une trace. Je ne pourrais jamais rien en oublier. Ce livre parle de la façon dont les gens peuvent être complètement différents de la façon dont on les voit. De la façon dont on voit les autres, dont on devient les autres. De ce que sont vraiment les gens. Les dernières pages étaient tellement belles que je pourrais les relire plein de fois.

Pages : 400

Prix : 15,90 euros. Vous pouvez l’acheter ici

Note : 16 / 20

Sans titre

3 thoughts on “Review – critique: Paper Towns (La face cachée de Margo)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s