Review – Critique: Charlie and the Great Glass Elevator (Charlie et le grand ascenseur de verre)

two stars

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

Charlie and the Great Glass Elevator

Book description: Last seen flying through the sky in a giant elevator in Charlie and the Chocolate Factory, Charlie Bucket’s back for another adventure. When the giant elevator picks up speed, Charlie, Willy Wonka, and the gang are sent hurtling through space and time. Visiting the world’’ first space hotel, battling the dreaded Vermicious Knids, and saving the world are only a few stops along this remarkable, intergalactic joyride.

So, what did I think about this book?

I am very sad to write this review. I had loved the first book, Charlie and the Chocolate Factory, but this one is a big disappointment. Honestly, I was really bored during most of the book and it was hard to keep reading. This book has lost all the humor that was in Charlie and the Chocolate Factory, the jokes are absurd and impossible to understand. Also, I don’t understand what went through the author’s mind when he wrote such stupid things. I can’t believe it is the same person who wrote Matilda.

At the beginning, the glass elevator goes too high and the passengers are stuck in space. We leave the Chocolate Factory and find ourselves in an uninteresting universe. It could have been nice for one chapter, that would have made an adventure for the characters before coming back to the Chocolate Factory, but it was complete nonsense for 12 chapters! It was really ridiculous and it is such a pity. I had to wait for 12 chapters before the characters went back to the Chocolate Factory, and it is only after that that the story becomes nicer. I would have preferred a book with only around 10 chapters and all the space scenes deleted rather than feeling this book was filled with nonsense to make up for the shortness of the story. A short good novel is better than a long badly written and boring novel. Furthermore, let’s not forget this book is meant for kids and they love short books.

What I didn’t understand at all was the parallel story regarding the President of the United States. Why is it even here? Why does the author want to ridicule the President and his cabinet? Also, the novel takes place in a cold war context, since when the President sees the elevator he thinks it is a Russian spaceship and his Chief Army wants to explode it. This takes place during the space race between the Americans and Russians. Tensions with Russia and French spies are also mentioned. What I wonder is how a child who is still in primary school and who reads this book is supposed to understand this?! Honestly, I don’t see the author’s point.

This sequel and me, it just didn’t work. One book would have been enough. It is true that the last third of the novel is rather nice but it is not enough to make up for a badly-written book and a failed plot. My one piece of advice is that you should only read Charlie and the Chocolate Factory which is, by the way, an amazing book!

Pages: 176

Price: $6.93. You can buy it here

Genre: Children’s book. Age 9-12

Rating: 2 out of 5 stars

Sans titre

FRANÇAIS

Charlie et le grand ascenseur de verre

Résumé : Charlie a gagné la fabuleuse chocolaterie de Willy Wonka qu’il survole maintenant à bord d’un extraordinaire engin, le grand ascenseur de verre, en compagnie de toute sa famille. Mais une fausse manœuvre va projeter l’ascenseur dans l’espace. Un espace qu’ils découvrent peuplé d’êtres fantastiques et monstrueux, les Kpoux Vermicieux, terreurs de l’univers interstellaire, contre lesquels ils vont livrer une terrible bataille…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec Anna du blog Lire en beauté. Vous pouvez lire sa chronique ici. C’est avec une grande tristesse que j’écris cette chronique. J’avais adoré le premier tome de Charlie et la Chocolaterie mais là, c’est une grosse déception. Honnêtement, je me suis vraiment ennuyée pendant la plupart du livre et j’avais du mal à continuer à lire. Ce livre a perdu tout l’humour que l’on avait dans Charlie et la Chocolaterie, les blagues sont absurdes et incompréhensibles. En plus, je ne comprends pas ce qui a bien pu passer par la tête de l’auteur lorsqu’il a écrit des idioties pareilles. Difficile de croire que c’est la même personne qui a écrit Matilda.

Au début de l’histoire, l’ascenseur de verre monte trop haut et les passagers se retrouvent dans l’espace. On quitte donc la Chocolaterie et on se retrouve dans un univers qui n’est pas du tout intéressant. Ça aurait pu passer pour un chapitre, ça aurait fait une petite aventure à nos personnages avant de revenir à la Chocolaterie, mais là c’est du n’importe quoi sur 12 chapitres ! On tombe vraiment dans le ridicule, et c’est tout à fait dommage. Il aura fallu attendre 12 chapitres pour le retour des personnages dans la Chocolaterie, et c’est seulement à partir de ce moment-là que l’histoire devient agréable. J’aurais préféré un livre avec seulement une dizaine de chapitres et toutes les scènes de l’espace supprimées que d’avoir cette impression de livre comblé avec du n’importe quoi. Il vaut mieux un roman court et bien que long et ennuyeux et mal écrit. En plus, n’oublions pas qu’il s’agit d’un livre destiné aux enfants et qu’ils préfèrent les livres courts.

Ce que je n’ai vraiment pas compris, c’est l’histoire parallèle qui suit le Président des Etats-Unis. Qu’est-ce que ça vient faire là ? Et pourquoi l’auteur tient-il à tout prix à ridiculiser le Président et son cabinet ? En plus, le roman se déroule dans un contexte de guerre froide, puisque lorsque l’ascenseur est aperçu le Président le prend pour un vaisseau russe et son chef de l’armée veut le faire exploser. On se retrouve donc dans la course à l’espace des américains et des russes. On évoque également les tensions avec la Chine et les espions français. Et ce que je me demande, c’est comment un enfant qui est encore à l’école primaire et qui lit ce livre est censé comprendre tout cela ?! Franchement, je ne vois pas le but de l’auteur.

Je n’ai pas du tout accroché avec cette suite et un seul tome aurait été bien suffisant. C’est vrai que le dernier tiers est plutôt sympa mais ça ne suffit pas à rattraper un livre mal écrit et une trame ratée. Un conseil, contentez-vous de Charlie et la Chocolaterie qui, lui, est vraiment super !

Pages : 208

Prix : 6,60 euros.  Vous pouvez l’acheter ici.  

Genre : livre pour enfants. Age 9-12

Note : 8/20

Sans titre

roald dahl

4 thoughts on “Review – Critique: Charlie and the Great Glass Elevator (Charlie et le grand ascenseur de verre)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s