Review – Critique: life and death (Twilight reimagined) – à la vie, à la mort (Twilight réinventé)

three and a half stars

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

ENGLISH

life and death: Twilight reimagined

Book description: Celebrate the tenth anniversary of Twilight with this special double-feature book! This new edition pairs the classic love story with Stephenie Meyer’s bold and surprising reimagining of the complete novel with the characters’ genders reversed. In Life and Death, readers will be thrilled to experience this iconic tale told through the eyes of a human teenage boy in love with a female vampire. Packaged as an oversize, jacketed hardcover “flip book,” this edition features nearly 400 pages of new content as well as exquisite new cover art. Fans of Bella and Edward will not want to miss the opportunity to see these iconic characters portrayed in intriguing new roles.

So, what did I think about this book?

As an unconditional Twilight fan, I had to buy this book on the day of its release. I can’t hide the fact that I was kind of expecting Midnight Sun, pretty much like everyone else. I have to admit I was very surprised when I heard about this idea of changing all of the characters’ genders but I was eager to try the experience. The concept is a bit weird since ALL the male characters become women and the other way around, even Bella’s high school friends (who became Beau in this new book). The only characters who stayed the same are Renée and Charlie because, as explained by Stephenie Meyer, it would have been a bit strange if Beau were living with a crazy father, always traveling, if he had a mother with a safe job in a quiet village.

It was a bit difficult to get into the story at first because I am not only a fan of the places and the original plot; I am also fond of characters who have now disappeared. Also, even though I am used to rereading Twilight and it does not bother me to know what is going to happen next, it was really weird to be reading almost exactly the same sentences in a “new” story. Somewhere around page 150 I really got into this new story and I stopped trying to give back their original names to the characters every two seconds. From the moment I got into the story, I really liked this novel.

Stephenie Meyer has a gift to make us visualize her characters in an amazing way. I had always pictured Edward and Bella so well that I was afraid I wouldn’t be able to give a face to Beaufort and Edythe. In the end, it was quicker and easier than I would have thought. It was a bit harder to picture Edythe’s brothers and sisters, especially since they had what we can call odd names. I would have searched for something better than Royal for Rosalie and better than Jessamine for Jasper. I will let you discover the rest of the names.

The good surprise with this novel was the alternative ending that I wasn’t expecting! I think it is amazing that it did not end like Twilight. Anyway, I think that with this ending and the epilogue, it is sure that we won’t get to read more about Beau and Edythe. Still, Stephenie Meyer’s goal was to answer to the attacks about her story which said that it was a girl story and to prove that it could have worked just as well if Bella had been a boy, and I agree with that. In short, her objective was not to rewrite the whole series.

As we can remember, Jacob wasn’t really an important character in the first book of the series, and the young girl replacing him doesn’t have a bigger role. Since this new story is just a one-shot, we don’t get to see the legendary love triangle here. It’s too bad that this character kind of disappeared.

However, a few things bothered me and did not work as well as they did in the original books because of the gender swap. For example, I think that the fact that the wolves all became female characters was awkward. I mean, males have been erased from the Quileute’s legends, and it is great-great-grandma Black who signed the treaty with the Cullens. I really think this is too weird. I don’t want to sound sexist, but it is hard for me to imagine Native Americans legends which include women only. Also, of course, when James (who became Joss) starts tracking Beau, it sounds a lot less scary. Imagining a male tracker feels scary but imagining a woman sounds a bit ridiculous. It is a shame, but things are what they are.

At last, I think that, since all the genders of Edythe’s brothers and sisters have been reversed, so should have been their actions. Let me explain myself: when the foreign vampires trio arrives, it is Carine (Carlisle is now a woman), the leader of the Cullen clan who welcomes them, Eleanor and Jessamine (who used to be Emmett and Jasper) at her side. Which means that only the girls come close. So, does that mean that the guys just stand at the back, twiddling their thumbs, thinking “let the women handle this”? Come on, please admit that this is all very strange! Let’s just say that I sometimes felt like I was reading some kind of awkward feminist novel.

Overall, I enjoyed reading again one of my favorite novels ever with a little twist! Edythe and Beau totally convinced me, even though I have to admit I identified to Bella a lot more easily. I would like to thank Stephenie Meyer for this lovely surprise for the ten years of her series, but I hope Mignight Sun will get published before the twentieth anniversary of Twilight! I am not a big fan of the title, though. First, it has nothing to do with the rest of the titles. And it also sounds soppy, which is in contradiction with the purpose of this novel.

Pages: 752 (only half of this, the rest being the original story)

Price: $21.99. You can buy it here

Genre: Young-Adult. Fantasy. Paranormal Romance. Bit-Lit. Age 13+

Rating: 3.5 out of 5 stars

Sans titre

FRANÇAIS

à la vie, à la mort : Twilight réinventé

Quatrième de couverture : Célébrez le dixième anniversaire de TWILIGHT ! Cette édition spéciale « dixième anniversaire » inclut le roman original ainsi qu’un nouveau contenu exclusif. Les lecteurs vont adorer replonger dans l’histoire d’amour culte de Bella et Edward…ou la découvrir pour la première fois. Empreinte d’une profonde séduction et d’un suspense extraordinaire, TWILIGHT a ravi des millions de lecteurs depuis sa première publication en 2005, devenant un « classique moderne », qui a redéfini les genres de la littérature pour jeunes adultes, et suscité un formidable engouement de la part de lecteurs jamais rassasiés.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

En tant que fan inconditionnelle de Twilight, je me devais de me procurer ce tome dès sa sortie. On ne va pas se le cacher, je m’attendais à Midnight Sun, un peu comme tout le monde. J’avoue avoir été très surprise en entendant parler de cette idée de changement des genres de tous les personnages, mais j’ai eu très hâte de tenter l’expérience. Le concept est un peu étrange puisqu’absolument TOUS les personnages masculins deviennent féminins et vice versa, y compris les amis de lycée de Bella (alias Beau dans notre nouveau tome). Les seuls personnages qui ont gardé leur genre d’origine sont Renée et Charlie, puisqu’il serait un peu étrange, comme l’explique Stephenie Meyer, que Beau ait été confié à un père déluré et voyageur alors que sa mère aurait eu un emploi stable dans un village tranquille.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au tout début car je ne suis pas seulement fan des lieux et de l’intrigue de base, je me suis également attachée à des personnages que l’on ne retrouve donc plus. En plus, même si j’ai l’habitude de relire Twilight et que ça ne me dérange pas de déjà savoir ce qu’il va se passer ensuite, cela est très étrange de retrouver quasiment les mêmes phrases dans une « nouvelle » histoire. Environ aux alentours de la page 150 je suis vraiment rentrée dans ce nouvel univers et j’ai arrêté de redonner leurs noms d’origine aux personnages toutes les deux secondes. A partir du moment où je me suis laissée porter par l’histoire, j’ai vraiment apprécié ce roman.

Stephenie Meyer à ce don pour nous faire visualiser ses personnages de façon tout à fait incroyable. J’ai toujours si bien visualisé Edward et Bella que j’avais très peur de ne pas réussir à donner un visage à Beaufort et Edythe. Finalement, cela a été plus rapide et facile que je ne l’aurais cru. J’ai eu un petit peu plus de mal à visualiser les frères et sœurs d’Edythe, surtout qu’ils avaient des prénoms pour le moins étranges. J’aurais franchement trouvé mieux que Royal pour Rosalie et mieux que Jessamine pour Jasper. Je vous laisse quand même avoir la surprise pour certains noms !

La bonne surprise du roman, c’est la fin alternative à laquelle je ne m’attendais pas ! Je trouve ça super que la fin ne soit pas la même que Fascination. En tout cas, je pense qu’avec cette fin et d’après son épilogue, il est sûr que nous n’aurons pas de suite aux aventures de Beau et Edythe. En attendant, le but de Stephenie Meyer était de répondre aux critiques qui disaient que c’était vraiment une histoire de fille et de prouver que son histoire aurait pu aussi bien fonctionner si Bella avait été un garçon, et je suis d’accord, ça marche aussi bien. En bref, le but n’était pas non plus de réécrire la saga en entier.

Du coup, on s’en rappelle, Jacob n’avait pas un rôle très important dans le premier tome de la saga, et la jeune fille qui le remplace n’en a pas un plus important. Comme cette nouvelle histoire tient en un seul tome, nous n’avons donc pas le droit au triangle amoureux mythique ici. Dommage que ce personnage ait un peu disparu ici.

Il y a cependant quelques petites choses qui fonctionnent moins bien avec l’inversement des genres. Par exemple, je trouve que le fait que la meute de loups se soit transformée en meute de louves est un peu étrange. En effet, les mâles sont effacés des légendes Quileute, et c’est l’arrière-arrière grand-mère Black qui a signé le traité avec les Cullen. Je trouve ça vraiment trop bizarre. Je ne veux pas paraître sexiste, mais pour moi difficile d’imaginer des légendes indiennes avec seulement des femmes. Ensuite, bien entendu, lorsque James (qui est devenu « Joss ») commence à traquer Beau, cela fait de suite moins peur. Le terme « Le Traqueur » faisait vraiment flipper, mais « La Traqueuse » ça fait de suite un peu ridicule. C’est dommage, mais c’est comme ça.

Enfin, je trouve que, vu que les genres des frères et sœurs d’Edythe ont été inversés, leurs actions auraient dû l’être aussi. Je m’explique : lorsque le trio de vampires étrangers débarque, c’est Carine (Carlisle devenu une femme), la chef du clan des Cullen qui les accueille, flanquée d’Eleanor et Jessamine (précédemment Emmett et Jasper). Mais du coup, cela veut dire que seules les femmes s’approchent. Et donc, les mecs se tournent les pouces en arrière-plan en se disant « on va laisser les femmes y aller » ? Avouez que ça fait un peu bizarre tout ça ! J’ai donc parfois eu l’impression de me retrouver dans une espèce de roman féministe un peu trop poussé.

De façon générale, j’ai apprécié me replonger dans l’un de mes bouquins préférés avec un petit twist ! Edythe et Beau ont tout à fait réussi à me convaincre, même si j’avoue avoir réussi à m’identifier à Bella beaucoup plus facilement. Je tiens à remercier Stephenie Meyer pour cette jolie surprise pour les dix ans de sa saga, mais j’espère quand même que Midnight Sun verra le jour avant les vingt ans de Twilight ! Par contre, je dois avouer que le titre est quand même bof. Déjà, rien à voir avec l’esprit des autres titres de la saga. En plus, ça fait un peu gnangnan, ce qui est contradictoire avec le but de ce tome !

Pages: 792 (seulement la moitié, puisque l’autre moitié est l’histoire originale)

Prix : 20,99 euros. Vous pouvez l’acheter ici

Genre : Young-Adult. Fantastique. Romance paranormale. Bit-Lit. Age 13+

Note : 15/20

logo challenge

1/35

27 thoughts on “Review – Critique: life and death (Twilight reimagined) – à la vie, à la mort (Twilight réinventé)

  1. Ibidouu says:

    Personnellement il ne me tente pas du tout.. Je n’y vois qu’une démarche commerciale, histoire de revendre quelques milliers de livres avec une simple réécriture. Payer 20 euros pour relire les mêmes phrases.. Non merci:/

  2. Pinku says:

    Beaufort?! Comme le fromage? C’est une blague? LOL
    Pour ma part je ne le lirai pas parce que je n’aime vraiment pas Twilight.
    J’avais bien aimé le premier tome et sa maniere de revisiter le mythe du vampire. J’etais meme allé le voir au cinema. Par contre, la suite a ete une lecture plus que laborieuse.
    Par contre, j’ai toujours adoré le personnage de Jasper. Depuis le tout debut. D’ailleurs j’ai appelé mon lapin Jasper haha!

    Beaufort, …. hahaha!!!

    PINKU!!

    • marinesbooks says:

      Oui, enfin c’est surtout Beau dans le roman ^^ Comme Isabella qu’on connait presque uniquement comme Bella ! Si tu n’aimes vraiment pas Twilight, bien entendu je ne t’encourage pas à le lire haha c’est destiné aux fans🙂 Si tu n’as pas aimé la saga orginale, aucune raison pour que ce livre te plaise davantage :p
      J’ai toujours bien aimé Jasper également🙂 C’est trop mignon pour ton lapin !
      Merci pour ton passage🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s