Review – critique: Forget Tomorrow

five stars

I’ll write first in French, and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in French and then in English so it can’t be exactly the same. (Première partie en français, deuxième partie en anglais, descendez un peu).

FRANÇAIS

Forget Tomorrow, tome 1

Quatrième de couverture : Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi ! Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux ” souvenir “, envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse. Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin. Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Tout d’abord, je tiens à remercier les Editions Lumen et particulièrement Emily pour cette lecture. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que je ne donne pas facilement une aussi bonne note à un roman. La preuve, mon dernier coup de cœur remontait au tome 1 de Phobos en juin 2015. J’adore les dystopies, il s’agit probablement de mon genre préféré. Celle-ci est très différente de Hunger Games ou Divergente, on est beaucoup moins dans l’action et le sang. Je l’ai beaucoup plus rapprochée d’Uglies que des dernières sorties du genre. Uglies était une saga que j’avais adoré lorsque j’étais au collège et que l’on en était au tout début de la dystopie jeunesse. Je suis donc heureuse de retrouver des points communs avec une de mes histoires chouchous. En revanche, l’intrigue est très différente et originale.

Dans cette société futuriste, que l’on visualise parfaitement grâce à tous les détails mentionnés (la combinaison argentée comme uniforme scolaire, l’assembleur de repas, les cours sur tablette, etc.), votre vie entière est déterminée par un souvenir du futur envoyé par vous-même et que vous recevez le jour de vos 17 ans. Seulement, vous l’avez compris, tout ne va pas se passer comme prévu pour Callie, l’héroïne. Lorsqu’elle se voit assassiner sa petite sœur, elle se retrouve dans l’incompréhension. Mais elle n’a pas le temps de réaliser ce qu’il se passe avant que sa vie ne tourne au cauchemar. Pour la suite, je trouve qu’il est dommage que le résumé dévoile autant l’intrigue, j’aurais préféré être davantage surprise.

Les sentiments qu’elle ressent sont vraiment intenses et bien transmis au lecteur. J’ai également beaucoup apprécié le fait que l’on donne vite un visage à tous les personnages et que les lieux restent ancrés dans notre mémoire. Malgré quelques légers défauts, ce roman est définitivement un coup de cœur pour moi. On est pris dans l’histoire dès les premières lignes et l’on suit facilement l’intrigue. Globalement, je n’ai pas été surprise par la plupart des événements sauf par la fin qui m’a laissée bouche-bée. Je me suis tout de même laissée porter par l’intrigue sans deviner la suite des événements trop rapidement. Je me suis tellement attachée aux personnages que j’ai versé quelques larmes pour eux. Pour un premier roman, je suis bluffée. L’auteur est diplômée de Yale et Harvard et même si cela ne garantit pas d’être un grand écrivain, on sent tout de suite son intelligence à travers son écriture et son univers bien construit.

J’ai particulièrement aimé la façon dont les souvenirs et l’Avenir sont abordés dans ce roman. On considère dans cette société qu’on ne peut pas échapper à son futur et les conséquences que cela engendre sont assez effrayantes et poussent à se poser des questions. Callie ne va pas sortir de ma mémoire de sitôt. Elle n’est pas parfaite mais regorge de qualités, et c’est ce qui en fait une héroïne à laquelle on s’attache facilement. De plus, elle doit se battre face à une société qui se révèle être pire que ce que l’on aurait cru au premier abord. Le « méchant » de l’histoire est tout à fait crédible lui aussi.

La fin m’a véritablement choquée, je ne m’attendais pas du tout à ce que l’histoire se termine là. D’ailleurs, je n’ai pas réussi à m’endormir après avoir refermé ce livre à cause des sentiments qu’il a provoqué en moi. Cela va être vraiment difficile d’attendre la suite mais je sais déjà que je vais me jeter dessus.

Pages : 430

Prix : 15 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Young-Adult, Dystopie, Science-fiction. Age 12+

Auteur : Pintip Dunn

Note : 20/20

Sans titre

ENGLISH

Forget Tomorrow, book 1

Book description: Imagine a world where your destiny has already been decided…by your future self. It’s Callie’s seventeenth birthday and, like everyone else, she’s eagerly awaiting her vision — a memory sent back in time to sculpt each citizen into the person they’re meant to be. A world-class swimmer. A renowned scientist. Or in Callie’s case, a criminal. In her vision, she sees herself murdering her gifted younger sister. Before she can process what it means, Callie is arrested and placed in prison. The only person who can help is her childhood crush, Logan, a boy she hasn’t spoken to in five years. 

So, what did I think about this book?

If you read my reviews regularly, you know that I don’t easily give such a good grade to a novel. The last time I have 5 stars to a book was in June 2015 for Phobos (a French sci-fi book). I love dystopias and it probably is my favorite genre. This one is very different from the Hunger Games or Divergent; it is less about blood and action. It was more similar to Uglies rather than the latest dystopias. Uglies was a series I absolutely loved when I was in junior high and that YA dystopia was just starting. So I am very happy to have found a lot in common with one of my favorite series in this book. However, the plot is very different and original.

In this futuristic society, that we easily picture thanks to all the details mentioned (the silver suit for the school uniform, the food robots and the classes on tablets, etc.), your whole life is ruled by a memory sent to you for your 17th birthday by no other but your future self. Except that, as you may have understood, not everything will go as planned for Callie, the protagonist. When she sees herself killing her little sister, she doesn’t understand what is going on. But she doesn’t have the time to figure it out before her life turns into a nightmare.

Her feelings are really intense and communicated to the reader. I also really enjoyed the fact that you can give a face to all the characters soon in the story and that the places can be easily pictured and remembered. Despite small flaws, this novel is definitely a new favorite for me. I was caught in the story from the first lines and I followed the plot easily. Overall, I wasn’t surprised by most events except for the ending that left me speechless. Yet, I went along with the story without guessing what was coming next too soon. I cared so much about the characters that I shed a few tears for them. For a first novel, I am impressed. The author graduated from Harvard and received her J.D. at Yale, and even though this doesn’t guarantee being a great author, you can feel her intelligence in her writing and her well-built universe.

I particularly enjoyed the way memories and the Future were envisioned in this novel. In this society, people consider that you can’t escape your future and the consequences resulting from this are quite scary and encourage you to question a lot of things. Callie will stay in my memory for a while. She is not perfect but she is full of qualities, and this is why she is so easy to get attached to. Also, she has to fight a society that turns out to be a lot worse than you would think at first. The “villain” in the story is convincing too.

I was absolutely shocked by the end; I was really not expecting the story to end there. In fact, I couldn’t fall asleep after finishing it because of all the emotions it made me feel. It will be hard to wait for the next book but I already know that I will rush to the closest bookshop as soon as it will be released.

Pages: 400

Price: $11.17. You can buy it here

Genre: Young-Adult, Dystopia, Sci-fi. Age 12+

Author: Pintip Dunn

Rating: 5 out of 5 stars

Sans titre

logo challenge

9/35

30 thoughts on “Review – critique: Forget Tomorrow

  1. Pinku says:

    Je veux encore plus lire ce livre maintenant!!!! Je l’ai decouvert grace a ta video Montreuil postée recemment donc je te dis merci! Meme si je ne l’ai pas encore acheté. Hahaha

      • Pinku says:

        Voila je viens de le lire et… ZUT!!! J’avais deja la fin en tete en voyant ta video sur les editions Lumen alors Dieu sait que j’ai prié pour que ca ne soit pas cette fin quand j’ai ouvert le livre ce matin pour demarrer ma lecture.

        Dans l’ensemble j’ai quand meme bien aimé malgré la fin qui pour moi etait malheureusement attendue. Enfin c’etait plus tordu dans ma tete quand meme :p

        Pour le reste, ca se lit vraiment bien c’est tres fluide meme si on devine quand meme pas mal de choses. Le secret de Logan percé longtemps avant la revelation et meme j’etais pas loin sur d’autres chose comme ‘les jumeaux’ et les emetteur/Transmetteurs…

        Bon je ne spoile pas mais trop de details sur les ressemblances fraternelles m’ont mis une sorte de puce a l’Oreille…. J’etais parti sur quelque chose comme Mikey c’est le Logan du Futur et Pareil pour Callie et sa soeur… Un truc dans le genre meme si certaines choses ne tenaient pas debout.

        Peut etre que je lis trop de livres ou regarde trop de films de ce genre pour ne plus etre surpris.

        Mais au final on est tous allé voir Titanic en sachant qu’il coulait a la fin, ca n’empeche en rien d’etre un bon film. Donc Forget Tomorrow aura quand meme droit a sa bonne note car il se devore, il est bien stucturé etc….

        C’est un bon livre c’est vrai et je le conseillerai a l’avenir.

        Sur qu’il reste beaucoup de questions mais cette fin me convient. je veux dire si ca s’arrete la, ca me va!

        Bises!!

      • marinesbooks says:

        Ha bon ? J’étais persuadée qu’elle allait tuer Jessa moi😄 dans mon esprit si elle voulait mourir je ne voyais pas pourquoi elle l’aurait fait comme ça :p je pense que si l’on devine les choses c’est volontaire de la part de l’auteur, elle nous laisse un indice qui nous pousse à réfléchir à chaque fois et quelques pages après on arrive à la révélation et on se dit ‘je le savais’ ! Mais si elle n’avait pas voulu le faire comme ça elle n’aurait pas mis d’indices et aurait directement révélé les choses ! Oui j’avais aussi l’impression qu’il y avait une histoire de futur quelque chose comme ça pour Callie et sa soeur ! D’après ce que j’ai compris le prochain tome suivra Jessa 5 ans plus tard !

      • Pinku says:

        Oh et encore j’avais quelque chose de beaucoup plus tordu en tete. Avant de commencer le livre comme je ne connaissais pas l’univers du tout je me suis dit ‘pourvu que ca ne soit pas une fin du genre – Je me suicide – mais c’est justement le suicide qui fait que le destin se realise’ du style ‘vouloir se tirer une balle, la balle ricoche et HOP elle tue sa soeur en voulant echapper finalement au destin’.

        Je lirai la suite sans souci en tout cas. J’espere que ce tome ne souffrira pas du syndrome ‘tome de transition’ mais ca me rassure de savoir que ca se passe beaucoup plus tard. je pense que c’est plus facile a gerer qu’une suite direct dans le temps.

        Bise et a une prochaine lecture🙂

    • marinesbooks says:

      Haha des fois je me dis que j’aimerais passer qu’à l’anglais mais j’ai une super chouette communauté francophone et c’est l’occasion d’être en contact avec des maisons d’édition🙂 En tout cas merci beaucoup !

  2. Pinku says:

    Voila c’est acheté. Je ne sais pas quand je le lirai par contre.🙂

    J’ai deja plusieurs livres des editions Lumen. Ils ont le chic pour trouver des livres tres accrocheurs niveau scenario mais a chaque fois j’ai ete decu de la tournure.

    Peut etre parce que je lis trop de livres de ce genre, plus rien ne me surprend. Hahaha

    On verra!!😀

  3. Naomi. says:

    Quelqu’un m’a proposé de me le prêter mais j’avais refusé parce que j’avais trop de lectures mais aussi parce que j’avais peur d’avoir une énième dystopie qui ressemble au autres, un YA qui ne se différencie pas tant que ça…
    Au final peut-être que j’essaierais de le lire c:

  4. Charabistouilles says:

    Je pense comme toi pour beaucoup de points, la fin choquante mais forte que j’ai adorée et que j’aurais bien vu en vrai final, la ressemblance à Uglies, l’originalité des souvenirs qui s’envoient, l’univers, la relation des personnages. Les 100 premières pages m’ont bluffée, et ça aurait pu être une super lecture s’il n’y avait pas eu la romance toute la moitié du roman, comme si on mettait l’histoire en pause… C’était très redondant, répétitif, tjs le même atermoiement… Ca a tout gâché pour moi, parce que ça partait si bien !

    • marinesbooks says:

      Je pense que le fait que je ne lise quasiment pas de romances en dehors fait que j’aime bien que ça se croise avec d’autres genres mais je peux comprendre, tu n’es pas là seule à l’avoir fait remarquer d’ailleurs🙂 hâte de lire le prochain tome en tout cas !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s