REVIEW – CRITIQUE: THE MORTAL INSTRUMENTS 6

four and a half star

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu). This book is the sixth in a series so you shouldn’t read this review without having read the previous books. Ce livre est le sixième tome d’une série et vous ne devriez pas lire cette critique sans avoir lu les tomes précédents.

ENGLISH

The Mortal Instruments 6: City of Heavenly Fire

Book description: Darkness has descended on the Shadowhunter world. Chaos and destruction overwhelm the Nephilim as Clary, Jace, Simon, and their friends band together to fight the greatest evil they have ever faced: Clary’s own brother. Sebastian Morgenstern is on the move, systematically turning Shadowhunter against Shadowhunter. Bearing the Infernal Cup, he transforms Shadowhunters into creatures of nightmare, tearing apart families and lovers as the ranks of his Endarkened army swell. Nothing in this world can defeat Sebastian—but if they journey to the realm of demons, they just might have a chance…

So, what did I think about this book?

It is with great sadness that I finished the Mortal Instrument series. Fortunately, the author has been very creative and is producing a lot of novels about the same universe. Unfortunately, we have to say goodbye to Clary, Jace and a lot of other characters. Still, I am happy I said goodbye to them on such a beautiful last book. It took me three years to finish this series. I regret waiting so long between the books because there are a lot of characters and a lot happens in these books and it is easy to forget about a lot of things. I was lost for 3-4 chapters and I had to look for a few things on internet. But the good side is that I had time to get attached to the characters, to think about them and to imagine what was going to happen for long periods of time. I’d like to thank Aria from Aria stuck in wonderland for buddy-reading it with me.

It is always a great pleasure to go back into the Shadowhunters world. This book is by far the very best in the whole series. We can really feel Cassandra Clare’s writing improved over time. All the flaws of the previous books have suddenly disappeared. I cared more than ever about all the characters, and even characters who only appeared in this book for the first time. By the way, it was the first time Clary didn’t make me angry and I worried about everyone’s fate. What I really like is that every character has a story and a past, which adds depth to the story. Simon, however, will remain my favorite character.

Here, everything is about the final battle. The big battle between Sebastian, with his army of Endarkened Shadowhunters, and the Shadowhunters who want to save their world. Brace yourself for this book, because there are a lot of casualties. Not necessarily deaths, but a lot of physical or mental consequences for many characters after the battle. I cried several times and the ending made me feel pretty bad. Once again, the adults don’t act a lot and teenagers have to save themselves. No one wants to believe them nor listen to them and it feels like adults don’t even want to win this war, they always make the same mistakes.

I also really liked the villain in the second part of the series, pretty much like I liked Valentine. Sebastian is scary, unpredictable and violent, he wants blood and power, and he is kind of a psychopath, but you can understand him. We know why he acts this way and we know he had no chance of changing and we even feel bad for him. A great villain like I love them.

The plot in this book was really worth it. Even though it is huge and it takes a while to read, we never get bored and everything is interesting. I had a really great time reading it and I think everyone should get into this incredible world created by the author. Here, Cassandra Clare is introducing all her other novels. We can see that she is preparing the readers for her Infernal Devices series by talking about the past several times, for her book about Magnus by having him mentioning several of his stories, and even for her new trilogy with new characters, and it made me want to read all of it. I didn’t enjoy the previous book but this one made up for it and I have to say once again that the books of the series are quite unequal, some being way better than others.

Pages: 768

Price: $13.99. You can buy it here 

Genre: Young-Adult, Fantasy. Age 13+

Author: Cassandra Clare

Rating: 4.5 out of 5 stars

Sans titre

FRANÇAIS

The Mortal Instruments, tome 6 : La cité du feu sacré

Quatrième de couverture : Les ténèbres s’abattent sur le Monde Obscur. Le chaos et la destruction se propagent à une vitesse terrifiante. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons rassemblent leurs forces pour faire face au démon le plus puissant qu’ils aient jamais affronté : Sébastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’unique espoir de l’anéantir se trouve au cœur du Royaume des Démons. Mais, pour les Chasseurs d’Ombres, ce voyage exige de lourds sacrifices. La quête s’annonce plus difficile que jamais…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

C’est avec une tristesse infinie que je termine la saga The Mortal Instruments. Heureusement, l’auteure est très créative et produit de nombreux romans appartenant au même univers. Malheureusement, il m’a fallu dire au revoir à Clary, Jace et de nombreux autres personnages. Je suis tout de même ravie de les avoir quittés sur un si joli dernier tome. Il m’aura fallu trois ans pour terminer cette saga et je regrette un peu d’avoir autant attendu entre les tomes car les personnages sont si nombreux, et les actions également d’ailleurs, qu’il est facile d’oublier certaines choses. J’ai donc mis 3-4 chapitres à ne plus être perdue et j’ai eu à chercher quelques informations sur internet. Mais le bon côté, c’est que j’ai eu le temps de m’attacher aux personnages, de penser à eux et d’imaginer la suite pendant de très longs moments.

C’est toujours un plaisir de retrouver le monde tellement bien construit des Chasseurs d’ombres. Ce tome est de loin le meilleur de toute la saga. On se rend compte à quel point l’écriture de Cassandra Clare s’est améliorée avec le temps. Tous les défauts que j’avais pu trouver aux tomes précédents ont soudain disparu. Je ne me suis jamais autant préoccupée de tous les personnages, et même de personnages qui viennent d’apparaître dans ce dernier tome. C’est d’ailleurs la première fois que Clary ne m’énerve à aucun moment et je me suis souciée du sort de chacun. Ce que j’aime beaucoup, c’est que chaque personnage possède une histoire et un passé, qui lui ajoute de la profondeur. Simon, cependant, restera mon préféré.

Ici, c’est la bataille finale. La grande bataille entre Sébastien, avec l’armée qu’il s’est créée, et les Chasseurs d’ombres qui veulent sauver leur monde. Il faut avoir le cœur bien accroché, car il va il y avoir de nombreuses victimes. Sans forcément parler de morts, de nombreux personnages garderont des séquelles physiques ou morales après cette bataille. J’ai d’ailleurs versé plusieurs larmes et la fin m’a serré le cœur. Encore une fois, les adultes ne font pas grand-chose et ce sont des adolescents qui sont obligés d’agir. Personne ne veut les croire ni les écouter et on a l’impression que les adultes ne cherchent vraiment pas à se sauver dans cette guerre, en répétant sans cesse les mêmes erreurs.

J’ai également beaucoup aimé le méchant de cette deuxième partie de la saga, tout comme j’avais beaucoup aimé Valentin. Sébastien fait peur oui, il est imprévisible et violent, assoiffé de sang et de pouvoir, et psychopathe sur les bords, mais on comprend son personnage. On sait pourquoi il agit de la sorte et on sait qu’il n’a aucune chance de changer, et on a même de la peine pour lui. Un vrai méchant comme je les aime en tout cas.

L’intrigue de ce tome valait vraiment le coup. Même s’il est énorme et qu’il prend un certain temps à lire, on ne s’ennuie à aucun moment et tout est intéressant. J’ai passé un excellent moment de lecture et je pense que tout le monde devrait se plonger dans ce monde incroyable qu’a créé cette auteure. Dans ce tome, Cassandra Clare introduit tous ses autres romans. On voit bien qu’elle prépare les lecteurs à lire sa trilogie prequel en parlant du passé à plusieurs reprises, son livre sur Magnus en lui faisant évoquer certaines de ses histoires, et même sa nouvelle trilogie avec de nouveaux personnages, et elle nous donne bien envie. Même si je n’avais pas aimé le tome précédent, celui-ci s’est largement rattrapé et je dois avouer encore une fois que les tomes sont plutôt inégaux entre eux, certains étant bien meilleurs que d’autres.

Pages : 800

Prix : 19,90 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Young-Adult, Fantasy. Age 13+

Auteur : Cassandra Clare

Note : 19/20

Sans titre

logo challenge

14/35

10 thoughts on “REVIEW – CRITIQUE: THE MORTAL INSTRUMENTS 6

  1. dreamingwithboooks says:

    Moi aussi j’étais triste de quitter ce monde! Plus j’avançais et plus je me disais que je vivais les dernières aventures de Clary et ses amis … En tout cas ce fut une super saga! Même si beaucoup de choses sont prévisibles, on s’attache réellement aux personnages et tout cet univers imaginé par l’auteur … Ca va me manquer!!

    • marinesbooks says:

      Oui c’est super triste de le terminer ^^ Tu as lu les Origines ? Il reste aussi les chroniques de Magnus, les livres de la Shadowhunter Academy et la nouvelle trilogie🙂 En tout cas pour l’instant je me dis qu’il me reste de quoi faire !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s