CLUB DE LECTURE #11 – THE Y.A. BOOK CIRCLE (March 2016 – Mars 2016)

three stars

book circle4

I’ll write first in French, and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

FRANÇAIS

Les Petites Reines

Quatrième de couverture : On les a élues «Boudins de l’année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris… … pour s’incruster à l’Elysée ! Place aux Petites Reines ! ! !

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Je plaide coupable. Oui, j’ai été déçue par Les Petites Reines. Non, mon avis ne sera pas un énième éloge car je n’ai tout simplement pas compris en quoi ce livre était exceptionnel. J’ai certes passé un bon moment mais je n’ai pas été transportée. A force d’en entendre parler uniquement en bien depuis plus d’un an et après avoir vu de si nombreux coups de cœur, j’en attendais peut-être trop. Tout d’abord, le livre est bien trop court. Il se lit en quelques heures à peine, ce qui fait que tout est survolé. Je ne suis pas habituée à lire des livres aussi courts et j’ai trouvé qu’il manquait un réel développement, surtout au niveau des personnages que l’on ne découvre qu’en surface. Je ne m’attendais pas à ce que le livre s’adresse à un public aussi jeune non plus. Je pensais qu’il s’adresserait à des adolescents mais je me suis rendu compte que c’était davantage un livre pour enfants et pré-ados.

J’ai trouvé fort appréciable d’avoir pour une fois des personnages principaux qui ne soient pas clichés et que l’on n’a pas l’habitude de voir dans le rôle des héros. En revanche, j’aurais aimé que ce roman parle de la beauté intérieure et pourtant, j’ai trouvé Mireille détestable. Je ne me suis attachée à aucun personnage alors que cela me semblait pourtant le but de l’histoire. J’ai été très déçue au niveau des personnages en tout cas. On en apprend trop peu sur les deux autres filles qui ont été élues « boudins » alors que j’aurais aimé voir toutes les filles avoir la même importance dans le roman.

J’ai beaucoup aimé l’humour de l’auteur et je trouve qu’elle a un regard très juste sur la génération actuelle. L’histoire est ancrée dans l’actualité et c’est une facette du roman qui m’a plu. J’ai trouvé que la première partie de préparation était un peu longue et que le voyage se faisait trop rapidement. J’ai beaucoup apprécié ce road trip mais j’aurais aimé qu’il ait un côté un peu plus réaliste afin que des jeunes lecteurs puissent se dire que l’on peut tout faire quand on le veut. C’est vrai que le roman est décalé de façon générale mais j’aurais apprécié que le voyage à vélo soit quant à lui crédible. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est peut-être la grande dimension médiatique que prend l’épopée des filles et l’engouement de la France entière pour leur voyage ! J’ai d’ailleurs trouvé les articles de journaux glissés dans l’histoire très divertissants.

En revanche, j’ai trouvé certaines formulations plutôt agaçantes. Certaines métaphores reviennent trop souvent et m’ont porté sur les nerfs. J’ai également un peu de mal avec la littérature française jeunesse de façon générale car le style est très différent du style américain auquel je suis habituée. Je pense qu’il pourra plaire aux jeunes lecteurs mais si vous êtes un peu plus âgés, ce n’est peut-être pas le roman jeunesse que je recommanderai le plus.

Pages : 270

Prix : 15,50 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Jeunesse, humour. 10+

Auteur : Clémentine Beauvais

Note : 13/20

Avis d’Eugénie : ici (12/20)

Avis de Christel: ici (4/5)

Analyse (attention spoilers, il s’agit de notre discussion sur des aspects précis du roman) :

Les personnages :

– Mireille : A mon goût, c’est une vraie tête à claques. Dès le début, elle est détestable avec sa mère et son beau-père. Elle n’est pas forcément sympathique avec les deux seules amies qu’elle a réussi à se faire depuis toutes ces années. Elle a cependant une répartie géniale et un fort caractère. Elle ne se laisse pas abattre par ce concours de « boudins » et le prend même à la rigolade. C’est elle qui pousse les deux autres filles à entreprendre ce voyage et à prendre leur revanche.

– Hakima : Elle n’a que douze ans et c’est pour moi l’élément le moins crédible de l’histoire. Elle représente également le personnage le plus fragile et naïf que l’on a toujours envie de protéger mais elle n’est pas suffisamment développée. On la découvre à peine dans ce livre.

– Astrid : Astrid est nouvelle dans son lycée et est une victime de la cruauté des adolescents. A cause de son physique, elle n’a pas réussi à se faire des amis et s’est ainsi retrouvée en première place du concours des « Boudins », ce qu’elle vit très mal. C’est peut-être le personnage qui m’aurait le plus touché si son objectif pour se rendre à Paris ne m’avait pas paru si insignifiant.

– Malo : Il s’agit du petit méchant de l’histoire. C’est lui qui a créé le concours des « Boudins » au collège / lycée et qui représente toute la cruauté du milieu adolescent. Il est énervant du début à la fin et j’espère qu’il en fera réfléchir certains !

Thèmes :

– l’adolescence : L’auteur a choisi de traiter cette période à travers des personnages d’âges variés, Hakima n’a que douze ans alors que les deux autres jeunes filles ont quinze et seize ans. Je trouve qu’il s’agit peut-être du sujet le mieux traité de ce roman car l’auteur a une vision très juste des adolescents, de leur vie quotidienne, de leurs réactions, et de leurs codes, probablement car elle est elle-même très jeune.

– le road trip : Les filles prennent leur revanche grâce à ce voyage dont personne ne les aurait cru capables. J’ai beaucoup apprécié découvrir divers coins de la France et voir leur première vision de Paris. Le voyage a été semé d’embuches et cela a été très prenant. J’ai regretté qu’il ne prenne pas la totalité du roman car c’est la partie qui m’a le plus divertie.

– le harcèlement : Bien que les événements ne soient pas trop durs et déprimants dans ce roman puisqu’il est abordé avec une touche d’humour et que les filles prennent vite leur revanche, le harcèlement est bien présent ! En effet, ce n’est pas forcément facile à vivre d’être nommé « boudin » dans son école sur internet, et de voir les noms de tout le monde dans des commentaires méchants. Si Mireille est un personnage fort, les deux autres filles sont complètement déprimées au début du roman. Tous les moyens sont bons pour sensibiliser les jeunes à ce problème et j’espère que ceux qui liront ce roman y réfléchiront.

La fin : Malheureusement, nous n’avons pas été convaincues par la fin qui est un peu plate. Le voyage est tellement prenant et plein de motivation que l’on s’attend à quelque chose d’énorme à la fin mais cela a tout simplement été décevant à mon goût.

Sans titre

ENGLISH

THE Y.A. Book Circle session #11 – January 2015

Les Petites Reines

This book hasn’t been published in English but it is a Children’s book and it is definitely a short and easy read. If you study French, it is a book I would recommend it to you to start reading in French. It is meant to be a YA novel but I think it targets readers who are 10-14. Of course, even if you are older, it is a good idea to pick Children’s books when you start reading in a foreign language. The novel is very interesting because it deals with topics such as bullying and teenage years. It is very funny and there is a great road trip!

I didn’t enjoy it too much but it is an interesting read and it is perfect for beginners and also to study in French classes.

Pages: 270

Price: 15,50 euros. You can buy it here.

Genre: Teen, humor. Age 10+

Author: Clémentine Beauvais

Rating: 3 out of 5 stars

Sans titre

book circle4

logo challenge

17/35

9 thoughts on “CLUB DE LECTURE #11 – THE Y.A. BOOK CIRCLE (March 2016 – Mars 2016)

  1. Alexie says:

    Je suis contente d’avoir ton avis, parce que c’est vrai que ce livre j’en ai entendu que du bien, et surtout des personnes de notre âge. Et pourtant c’est vraiment un livre qui me tente pas parce que je me pensais trop vieille. Mais j’ai eu un doute, je me disais que si tout le monde le trouvais si bien, je devrais peut étre tenter ma chance. Mais avec ton avis, je pense m’en passer🙂 Bisous

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s