REVIEW – CRITIQUE: Prisoners of peace 2: The Swan Riders

four stars

I’ll write first in French, and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in French and then in English so it can’t be exactly the same. (Première partie en Anglais, deuxième partie en Français, descendez un peu).

FRANÇAIS

Prisoners of Peace, tome 2 (Prisoners of Peace)

Quatrième de couverture : Greta Stuart a toujours su qu’elle mourrait jeune. Princesse héritière de la Confédération panpolaire, elle était surtout otage, destinée avant son couronnement à devenir la première victime d’une guerre inévitable. Mais elle a trouvé une troisième voie… Désormais, à seize ans à peine, elle n’a plus rien d’humain : les autorités ont fait d’elle une intelligence artificielle. Des capteurs tous neufs scintillent au bout de ses doigts, des neurorécepteurs artificiels ont transformé sa vision. Pas de doute, Greta est prête à régner sur le monde aux côtés de Talis, la plus vieille et la plus sage des intelligences artificielles.  Mais le processus qui l’a transformée est aussi en train de la tuer. Car les changements qu’elle a subis dévorent son enveloppe mortelle à un rythme effréné. Lorsque son corps lâchera prise, Greta devra prendre possession de l’un de ceux qui la servent désormais, les Cygnes, des hommes et des femmes moitié soldats, moitié prêtres, tous loyaux jusqu’au sacrifice. Mais avant, elle doit trouver un moyen d’éviter la folie qui s’empare peu à peu d’elle.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Après un gros coup de cœur pour le premier tome (lire la chronique de The Scorpion Rules), j’ai eu la chance de recevoir le deuxième et dernier tome de cette duologie en avant-première grâce aux éditions Lumen, que je tiens encore à remercier. D’ailleurs, prenons un instant pour admirer les superbes couvertures de la version VF ! Le cadre de cette dystopie où les enfants des dirigeants étaient pris en otage par une intelligence artificielle comme moyen de pression m’avait très vite séduite. J’avais fondu en larmes à la fin du premier tome et j’attendais impatiemment la suite afin de savoir comment Greta allait s’en sortir.

La suite démarre sur les chapeaux de roues. On est immédiatement plongés dans l’action de ce page-turner impossible à fermer. Vous l’aurez compris, j’ai adoré continuer l’aventure et je n’ai pas été déçue par ce deuxième tome, bien que cela n’ait pas été un coup de cœur comme le premier tome. Je ne saurais expliquer pourquoi cependant. Moins de surprises que dans le premier tome ? Peut-être ai-je eu plus de mal à avoir de l’empathie pour les personnages ? J’ai tout de même adoré le déroulement des événements, même si je dois avouer que j’ai été perdue par moments sur la fin du roman, sans vraiment comprendre les actions de certains personnages (il faut bien suivre les dialogues et comprendre certains sous-entendus à côté desquels on peut passer) et que j’ai été déçue de ne pas revoir certains personnages. Je pense que c’est une bonne chose que l’auteure ait décidé de s’arrêter sur ce roman, mais on reste sur un petit goût d’inachevé à mon goût.

Dans l’ensemble, il s’agit d’une excellente dystopie qui repose sur une idée très originale. Le personnage principal a su me surprendre et me séduire et l’écriture un peu spéciale dont on sent le style évoluer au fil des événements y a joué un certain rôle. Aucun fan de young adult ne devrait passer à côté de cette saga intelligente qui va vous pousser dans vos retranchements. Deux tomes prenants, fascinants, qui changent de ce que l’on peut lire habituellement. Le concept des intelligences artificielles est très bien abordé même si j’aurais aimé en savoir plus (comme souvent, je suis curieuse et j’aime lorsque les histoires développent tous les aspects qu’ils abordent en profondeur). C’était en tout cas une très bonne découverte. Les Cygnes également étaient des personnages nouveaux et intéressants. Ces jeunes admirateurs de Talis, l’intelligence artificielle qui dirige le monde, remettent leur vie entre ses mains et l’on ne peut s’empêcher de vouloir les comprendre.

Talis représente un personnage intéressant tout en nuances : une machine sans pitié qui se présente peu à peu sous un nouveau jour plus humain.  Car après tout, c’est vers cela que nous emmène toute la réflexion de ce roman. Retrouver l’humanité dans un monde qui ne semblait pas le permettre au premier abord. Un thème qui peut tout à fait paraître d’actualité.

Pages : 439

Prix : 15 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Science-fiction, Young-Adult, Dystopie. Age 14+

Auteur : Erin Bow

Note : 16/20

Sans titre

ENGLISH

Prisoners of Peace, book 2: The Swan Riders

Book description: Greta Stuart has become AI. New transmitters have silvered her fingerprints. New receptors have transformed her vision. And the whole of her memory has become one book in a vast library of instant knowledge. Greta is ready to rule the world. But the new technology is also killing her. Greta is only sixteen years old, but her new enhancements are burning through her mortal body at an alarming rate. Of course the leader of the AIs, an ancient and compelling artificial intelligence named Talis, has a plan. Greta can simply do what he’s done when the time comes, and take over the body of one of the Swan Riders, the utterly loyal humans who serve the AIs as part army, part cult.

So, what did I think about this book?

After the first book becoming one of my new favorites (you can read my review here), I was lucky enough to receive the second and last book of this duology as a review copy before its French release and I would like to thank the publisher again. By the way, please appreciate how gorgeous the French covers are! The plot of this dystopia in which world leaders’ children were taken hostage by an artificial intelligence as leverage convinced me right away. I cried so badly after finishing the first book and I couldn’t wait to read the next one to know how Greta was going to cope with the situation.

This second book starts at full speed. We are immediately set in the action of this page-turner that you simply won’t be able to close. As you may have guessed, I loved reading more about this universe and I wasn’t disappointed by the sequel, despite not loving it as much as the first book. I can’t really explain why though. Maybe there were less surprises than in the first one? Or maybe I had a harder time feeling something for the characters? I still really enjoyed how things turned out, even though I have to admit I was kind of lost at some points near the end of the novel, without really understanding some characters (you need to pay attention to the dialogues and understand some implied meanings) and I was disappointed not to see some characters again. I think it is a good thing that the author decided to stop the series after this novel, but I can’t help but feel something is missing.

Overall, this is an excellent dystopia with a very original idea. The main character surprised me and won me over and the rather special writing style that changed with the events had some part in it. No young adult fan should miss this intelligent series that will push you to your limits. Two fascinating books, that are a change from what you can usually read. The artificial intelligence topic is well dealt with even though I would have wished to know more about it (as often, I am curious and I love it when stories develop all of the topics they present). This was a very good discovery for me. The Swan Riders were also new and interesting characters. These young Talis’ admirers, the artificial intelligence who rules the world, put their lives in its hands and we can’t help but want to understand them.

Talis represents a subtle and interesting character: a ruthless machine which slowly shows a more human face. Because after all, this is where the message of the book takes us. Finding humanity in a world that didn’t seem to allow it at first sight. Something that is highly topical nowadays.

Pages: 384

Price: $11.21. You can buy it here.

Genre: Young-Adult, Sci-fi, Dystopia. Age 14+

Author: Erin Bow

Rating: 4 out of 5 stars

Sans titre

One thought on “REVIEW – CRITIQUE: Prisoners of peace 2: The Swan Riders

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s