REVIEW – CRITIQUE: THE GENERATIONS 2, ALIGHT

four and a half star

I’ll write first in French, and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in French and then in English so it can’t be exactly the same. This review is about the second book in a series, you should read the first book before reading it so as to avoid any spoilers. (Première partie en français, deuxième partie en anglais, descendez un peu, cette chronique concerne un deuxième tome, vous devriez lire le premier tome avant de la lire pour éviter d’éventuels spoilers).

FRANÇAIS

The Generations, tome 2 : Alight

Quatrième de couverture : Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d’ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

J’attendais avec impatience la sortie du tome 2 de The Generations en français, étant donné que j’avais commencé la saga en français et que je suis une grande maniaque pour avoir mes séries dans la même langue et la même édition, et comme une cruche je suis passée à côté de cette sortie. Je tiens donc à remercier grandement les éditions Lumen et Emily pour l’envoi de ce service de presse que j’ai demandé avec pas mal de retard et qui me l’a tout de même gentiment fait parvenir.

Souvenez-vous, Alive (dont vous pouvez retrouver la chronique ici), c’était le genre de livre qu’il fallait lire sans trop en savoir car il repose sur une dynamique de suspense et que l’auteur le dit lui-même : on ne peut surprendre le lecteur qu’une seule fois. Si vous n’avez pas lu le premier tome, je vous conseille donc de faire demi-tour et de ne pas lire cette chronique. Pour ceux qui ont lu le premier tome et cherche uniquement un avis sans spoilers sur la suite, vous pouvez lire cette chronique en toute tranquillité.

Em et son groupe, qui s’était grandement agrandi tout au long du premier tome, parvenaient donc à s’enfuir du labyrinthe dans lequel ils étaient enfermés et se dirigeait vers l’inconnu. Après les dernières révélations qui m’avaient laissée bouche bée, je dois vous avouer que je me demandais comment l’histoire allait bien pouvoir continuer, étant donné que tout le premier tome consistait à découvrir où ils se trouvaient et que l’on avait déjà eu les réponses à cette question. Cependant, le deuxième tome, même s’il est très différent, arrive à conserver cette aura mystérieuse. En effet, les adolescents qui se rendent dans un nouveau lieu vont devoir faire face à toute une série de problèmes : quels secrets cache cet endroit ? Comment découvrir où ils se trouvent ? Quels dangers les entourent ? Les adultes pourraient-ils les retrouver ? Sont-ils vraiment en sécurité ? Em va-t-elle parvenir à conserver le pouvoir ? Alors que le premier tome était plus centré sur le mystère, ce deuxième tome se centre sur la survie et sur la construction de la nouvelle société dirigée par Em.

L’ennemi n’est pas toujours celui qu’on croit : et si la pire menace venait de l’intérieur ?

L’auteur est un maître du suspense et réussit toujours à ce que les événements nous prennent par surprise. Même si l’on avance moins aveuglément que dans le premier tome, il y a toujours une bonne partie de l’action qui arrive sans prévenir. On retrouve l’ambiance pesante et dérangeante du premier tome même si les personnages ne sont plus enfermés dans le vaisseau où ils se trouvaient. Une ambiance que l’auteur fait régner d’une main de maître et qui m’a empêchée de dormir correctement, comme lorsque j’avais lu le premier tome. Je ne dis pas que je ne lirais que des livres comme cela, mais celui-ci est tellement bien écrit que cela ne me dérange absolument pas. J’adore ça. Je dirais peut-être que ce tome-ci était moins violent et gore que le premier tome, même si certaines images peuvent choquer les âmes sensibles. J’ai en tout cas moins été dérangée par ce côté-là. La nouveauté par rapport au premier tome, c’est le sentiment d’impuissance que ce deuxième tome a fait grandir en moi. Jamais je ne m’étais sentie aussi impuissante et pleine de frustration face à un roman. Si l’on ne voit pas venir la plupart des choses, l’auteur se débrouille pour que l’on voit venir certaines choses, et pas souvent des bonnes nouvelles. Et au fur et à mesure que l’on voit que cela approche, notre gorge se noue et l’on serre les dents, les larmes aux yeux, face à l’inévitable.

J’ai apprécié que l’histoire prenne une tournure différente du premier tome, on ne tourne pas en rond et il y a moins de chapitres répétitifs que dans le premier tome. Pour une fois, je trouve la suite plus réussie que le premier tome, peut-être car je me suis attachée aux personnages uniques que l’auteur a créé, et que j’avais hâte de découvrir une suite qui a su tenir ses promesses. J’attends avec impatience de pouvoir mettre la main sur la suite !

Pages : 568

Prix : 15 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Young-Adult, Thriller, Science-fiction, Survie. Age 14+

Auteur : Scott Sigler

Note : 18/20

Sans titre

ENGLISH

The Generations, book 2: Alight

Book description: M. Savage—or Em, as she is called—has made a bewildering and ominous discovery.  With only one another to depend on, they searched for answers and found the truth about their terrifying fate. Confronted by a monstrous enemy, they vowed never to surrender—and, by any means, to survive. The planet Omeyocan may be the sanctuary Em and her comrades seek. But the planet for which they were created turns out not to be a pristine, virgin world. Vestiges of a lost civilization testify to a horrifying past that may yet repeat itself. And when a new enemy creeps from the jungle shadows, Em and her young refugees learn there’s nowhere left to run. They face a simple choice: fight or die.

 So, what did I think about this book?

I couldn’t wait for the second book in The Generations series to be published in French, as I am a book freak and I like to have my series in the same language/edition. I felt so bad when I noticed it had already been published and I’d like to thank the publisher for sending me a review copy even though I asked it really late.

Do you remember Alive (you can read my review here)? It was the kind of book I said you should read without knowing too much about it as it is all about suspense and the writer says it himself: you can only surprise the reader one. If you haven’t read the first book, I would advise you not to read this review. If you have read the first book and would like to read a review without any spoilers about the sequel, you can read this review without any risk.

Em and her group, which had become a lot bigger by the end of the first book, finally managed to escape the labyrinth they were trapped in and went straight to the unknown. After the latest big news, which had left me speechless, I have to say I was wondering where the story was going to go, given that the most important in the first book was finding out where they were and we got all the answers to this. Still, this second book (which is very different) manages to stay just as mysterious. Indeed, the teenagers who go somewhere new will have to face a lot of problems: what secrets is this place hiding? How can they know where they are? What kinds of dangers are waiting for them? Will the adults be able to find them? Are they really safe? Will Em manage to remain the leader? When the first book was more about mystery, this one is more about survival and building a new society with Em as the leader.

The author is one of the best suspense writers ever and always manage to get you by surprise. Even if you don’t go as blindly into the story as in the first book, a lot of what happens will surprise you. We are still in this oppressive and disturbing atmosphere that the writer builds so skillfully and that makes me sleep so bad, just as I had when I read the first book. I don’t say I would only read books like this, but it is so well-written that it doesn’t bother me at all. I just love it. I might add that this book might be less violent and gore than the first one, even if some parts may shock sensitive souls. Still, this side of the story bothered me less than it had. The new thing is the helplessness and frustration that this book made me feel. I had never felt so powerless reading a book. You don’t see most things coming, but the author manages to make you see a few things coming, and not necessarily good news. When you see those things coming, you have a knot in your stomach, you grit your teeth and get tears in your eyes but can’t do anything about it.

I really liked the fact that the story turned out to be so different from the first book, there are less repetitions than in the first book and the story really did turn out well. For once, I think the sequel is better than the first book, and this might be because I really got attached to the unique characters the writer created and I couldn’t wait to read where the story was going. A sequel that kept its promises. Can’t wait to read the next book!

Pages: 448

Price: $11.25. You can buy it here

Genre: Young-Adult, Thriller, Sci-fi, Survival. Age 14+

Author: Scott Sigler

Rating: 4.5 out of 5 stars

Sans titre

Advertisements

2 thoughts on “REVIEW – CRITIQUE: THE GENERATIONS 2, ALIGHT

  1. dreamingwithboooks says:

    J’avais bien apprécié le premier tome, l’auteur étant très fort pour nous faire ressentir le malaise et l’incompréhension et j’ai maintenant hâte de découvrir le second! Je suis rassurée de savoir que la suite est aussi bien, qu’il y a toujours autant de mystères et la même atmosphère!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s