REVIEW – CRITIQUE: FORGET TOMORROW 2, REMEMBER YESTERDAY

I’ll write first in French, and then in English. It’s not a translation, I am just writing first in French and then in English so it can’t be exactly the same. This review is about the second book in a series, you should read the first book before reading it so as to avoid any spoilers. (Première partie en français, deuxième partie en anglais, descendez un peu. Cette chronique concerne un deuxième tome, vous devriez lire le premier tome avant de la lire pour éviter d’éventuels spoilers).

FRANÇAIS

Forget Tomorrow, tome 2 : Remember Yesterday

Quatrième de couverture : À seize ans, Jessa vit dans un monde au bord du chaos. Jusque-là, tout le monde recevait au seuil de l’âge adulte un souvenir sélectionné et envoyé par son futur moi, une carte de visite qui conditionnait la vie et la carrière de chaque individu. Mais, depuis quelques années, le processus a été interrompu. On ignore encore comment ces images étaient envoyées depuis l’avenir dans le présent, on sait simplement que la clé de cette découverte décisive, c’est Jessa elle-même. Ses pouvoirs psychiques en font donc la plus précieuse des habitantes d’Eden City… mais elle se refuse absolument à aider les autorités, car elles ne sont pas étrangères au suicide de sa sœur, dix ans plus tôt. Assaillie par une série d’étranges appels à l’aide, Jessa décide de se laisser guider par ces visions, quitte à devoir collaborer avec Tanner Callahan, jeune scientifique de renom sur lequel reposent justement tous les espoirs de découverte du souvenir futur. Autrement dit, son ennemi juré. Son instinct ne serait-il rien d’autre que la main implacable du destin ? Dans la veine de Minority Report, Remember Yesterday est une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir oser réécrire son histoire et défier le futur.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Tout d’abord, je tiens vraiment à remercier les Editions Lumen et particulièrement Emily pour l’envoi de ce service presse. J’avais absolument adoré le premier tome de cette trilogie dystopique et je n’avais qu’une hâte, pouvoir découvrir ce deuxième tome. Pour ceux qui seraient passés à côté de ma chronique du premier tome, on se trouve dans une société futuriste où votre vie dépend d’un souvenir que vous recevez le jour de vos 17 ans et que vous vous êtes envoyés depuis le futur. Je vous invite d’ailleurs à lire ma chronique ici. Seulement, dans le premier tome, la technologie pour envoyer des souvenirs n’avait pas encore été inventée et venait du futur. Après une vision affreuse de la société après l’invention du Souvenir Futur, Callie, l’héroïne, a entrepris une action radicale pour stopper les recherches et éviter que cette invention ne soit faite. Le livre s’était terminé sur une note triste et j’avais été bouche-bée face à cette fin inattendue.

Je gardais espoir pour que les choses s’arrangent dans le tome 2 mais le livre est raconté dix ans plus tard par Jessa, la petite sœur de Callie qui avait 6 ans dans le premier tome. On comprend donc très vite que les choses se sont bel et bien passées comme la fin du tome 1 le laissait entrevoir. Après avoir accusé le coup, je me suis laissé embarquer dans les aventures de cette nouvelle héroïne et de son meilleur ami Ryder mais également de son ennemi juré Tanner qui va se révéler être un personnage bien plus complexe et sensible qu’il ne semblait l’être au premier abord. Globalement, j’ai trouvé que Jessa était un personnage encore plus attachant que Callie, avec ses forces et ses faiblesses, ses craintes et ses doutes, et ses propres combats. En bref, un personnage bien différent de sa sœur.

J’ai également trouvé que l’intrigue était moins prévisible que celle du premier tome, notamment sur la dernière partie de l’histoire qui nous réserve de belles surprises. J’ai uniquement un peu regretté que l’on retrouve moins de détails qui nous permettent de visualiser la société que dans le premier tome. En tout cas, bien que je me sois sentie un peu perdue au début car cela faisait un moment que j’avais lu le premier tome, je suis vite rentrée dans l’histoire de ce roman qui se veut prenant et addictif dès les premiers chapitres.

J’ai absolument adoré voyager dans le temps et me rendre compte à quel point le futur est fixé et à quel point les éléments s’imbriquent les uns dans les autres. Le moindre petit changement peut changer des milliers de vie. C’est toute la théorie du battement d’ailes d’un papillon qui peut déclencher un ouragan de l’autre côté de la planète qui est illustrée dans ce roman. J’avais adoré la façon dont les souvenirs et l’avenir étaient traités dans le premier tome et plus encore ici.

L’histoire n’avait pas quitté mon esprit depuis que je l’avais lu et, même si j’adore me lancer dans les nouvelles sorties, je me rends également compte que les sagas dont je me rappelle le mieux sont celles que j’ai lu en un coup. Je trouve ça difficile d’attendre plus d’un an entre deux tomes car on oublie de nombreux éléments, notamment les personnages secondaires ou des références que l’auteur ne prend pas le temps de présenter à nouveau. Bref, j’aurais peut-être apprécié encore davantage ce roman en l’enchaînant directement après le premier tome. Je l’ai trouvé un petit peu en-dessous du premier tome qui avait été un coup de cœur même si cela reste une lecture excellente.

J’ai à nouveau été convaincue par le personnage de la Présidente Dresden qui règne sur cette société dystopique d’une main de fer. J’espère que cette méchante sera davantage présente dans le dernier tome de la trilogie car elle semble cacher bien des secrets. Vu le personnage qui est annoncé en tant que protagoniste du tome 3, je pense bien que l’auteure a prévu d’approfondir toutes les facettes de ce personnage et je ne peux qu’avoir hâte.

La fin n’est pas aussi choquante que celle du premier tome mais cela reste un bon cliffhanger et j’ai bien entendu hâte de lire le dernier tome de cette trilogie qui, malheureusement ne sort qu’en octobre en VO, et il faudra donc attendre un peu pour la VF. J’ai également remarqué qu’il existait une préquelle à cette trilogie qui ne semble pas avoir été publiée en France. Je vais me renseigner auprès de Lumen, mais si jamais il n’est pas prévu de la publier, je me la procurerai en VO en attendant sagement le prochain tome qui va, je le crois, conclure en beauté cette trilogie haletante.

Pages : 464

Prix : 15 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Young-Adult, Dystopie, Science-fiction. Age 12+

Auteur : Pintip Dunn

Note : 17/20

Sans titre

ENGLISH

Forget tomorrow, book 2: Remember Yesterday

Book description: Sixteen-year-old Jessa Stone is the most valuable citizen in Eden City. Her psychic abilities could lead to significant scientific discoveries―if only she’d let TechRA study her. But after they kidnapped and experimented on her as a child, cooperating with the scientists is the last thing Jessa would do.But when she discovers the past isn’t what she assumed, Jessa must join forces with budding scientist Tanner Callahan to rectify a fatal mistake made ten years ago. She’ll do anything to change the past and save her sister―even if it means aligning with the enemy she swore to defeat.

So, what did I think about this book?

First, I’d really like to thank Lumen, the French publisher, for sending me this review copy. I had absolutely loved the first book of this dystopian trilogy and I just couldn’t wait to read this second book. For those who haven’t read my review of the first book, this is about a futuristic society in which your life depends on a memory you receive when you turn 17 and which is sent by your future self. By the way, if you wish to, you can read my full review there. In the first book, the technology to send memory hadn’t been discovered yet and only existed in the future. After a terrible image of what the society would become after the invention of the future memory, Callie, the protagonist, took some drastic measures to stop the research and avoid this invention. The book had ended on a sad note and I was speechless about that unexpected ending.

I had kept hope for things to get better in this second book but the story is told ten years later from Jessa’s point of view (she was Callie’s six-year-old sister in book 1). This means you understand right away that things really did end as you think they do in the first book. After I went past this, I let myself in the story of this new protagonist and her best friend Ryder but also of her enemy Tanner who turned out to be a much more complex and sensitive character than he seemed to be at first. Overall, I thought that Jessa was a more likeable character than Callie, with her strengths and weaknesses, her fears and her doubts and her own fights. In short, she is a rather different character than her sister.

I also thought that the plot was less predictable than it was in the first book, particularly on the last part of the story which was full of good surprises. The only thing that I wasn’t too happy about was the fact that there are fewer details about how the society is than there was in the first book. In any case, even though I was a bit lost at the beginning because I had read the first book a while ago, I really got quickly into the story of this novel which has been thrilling and addictive from the very first chapters.

I absolutely loved traveling through time and understanding how much the future is already set and how everything comes together. Even the slightest change can change thousands of lives. It’s the whole theory that the flutter of a butterfly’s wings can cause a hurricane on the other side of the planet that is used in this novel. I had loved how memories and the future were dealt with in the first book and I enjoyed it even more in this one.

The story hadn’t left my mind since I had read it and, despite the fact that I love reading new releases, I also realize that the series I remember best are the ones I read in one go. I find it difficult having to wait more than a year between two books because you forget so many things, especially supporting characters or some references that the author doesn’t explain again. I mean, I might have enjoyed this book even more if I had read it right after the first one. I thought it was a little less good than the first one which had turned into a new favorite even though it is a brilliant read.

I was convinced by the character of Chairman Dresden once again, this evil president who rules this dystopian society with an iron hand. I really hope we will get to see more of her in the last book of the trilogy because she seems to hide quite a few things. Given who is set to be the protagonist of book 3, I think that the author is planning on going more in depth with this character and I just can’t wait for it.

The ending is not nearly as shocking as the first book’s but it is still a good cliffhanger and, of course, I am really excited about the last book of the trilogy which will only be released in October and I’ll have to wait a bit more for the French version. I also noticed that there is a prequel of the story but it doesn’t seem to have been published in France so I’ll probably read it in English while waiting for the last book of this thrilling trilogy, which I hope will be a perfect conclusion.

Pages: 400

Price: $10.75. You can buy it here

Genre: Young-Adult, Dystopia, Sci-fi. Age 12+

Author: Pintip Dunn

Rating: 4 out of 5 stars

Sans titre

Advertisements

2 thoughts on “REVIEW – CRITIQUE: FORGET TOMORROW 2, REMEMBER YESTERDAY

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s