Review – critique: Haily Jane, tomes 1 et 2

three stars

Haily Jane, tome 1 : Journal pas si intime

Haily Jane, tome 2: Journal encore moins intime

Quatrième de couverture : Haily Jane, 22 ans, un tempérament, une petite fille, un copain, des amies un peu déjantées… Bref, une fille cool qui a tout pour être heureuse. Mais pour Haily, une histoire n’est jamais vraiment terminée. Alors, avec tous ces garçons qui surgissent en même temps du passé, comment s’étonner qu’elle soit tout le temps amoureuse ?

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteure pour m’avoir envoyé ces deux tomes. J’ai décidé de chroniquer les deux livres dans un même article car ils sont dans la continuité l’un de l’autre et sont relativement courts. Je pense que si je faisais deux chroniques, elles seraient très répétitives donc autant n’en faire qu’une. Je ne connaissais pas ces romans, mais Déborah Bernizet publie un chapitre par semaine sur son blog à l’adresse suivante : http://haily-jane.skyrock.com/

Le premier tome a été publié par une maison d’édition qui a depuis fermé et le deuxième tome a pu être auto-publié grâce au soutien de ses lectrices. On peut encore trouver le tome 1 d’occasion sur pas mal de sites, mais il n’est plus en vente. Cependant, vous pouvez en lire l’intégralité sur le blog de l’auteure ! Globalement, j’ai bien apprécié l’histoire et c’est exactement ce que je m’attendrais à lire sur un blog mais peut-être pas dans un roman papier et édité. Je pense que c’est le genre d’histoire idéale à lire petit à petit : un chapitre par-ci en attendant le bus, un chapitre par là en attendant que le plat finisse de cuire, etc. Du coup, j’ai très hâte que la publication du tome 3 commence sur le blog et je lirai la suite à raison d’un chapitre par semaine, et oui, il faudra bien se plier à l’agenda de publication.

En ce qui concerne le tome 1, l‘objet livre est vraiment superbe. Même si je ne suis pas hyper fan du dessin que je trouve un peu trop “r’n’b” à mon goût, j’ai apprécié le retrouver entre chaque chapitre. J’ai beaucoup aimé l’idée des phrases clés du chapitre qui sont surlignées en rose également. Du coup, le livre est déjà un plaisir à tenir entre les mains. On découvre donc la vie d’Haily Jane qui est maman d’une petite fille de deux ans et demi, qui malheureusement n’est pas hyper présente dans l’histoire je trouve. Je me serais attendue à la voir un peu plus galérer avec sa petite, parce que peu de monde doit gérer un enfant à 22 ans. Mais la vie semble très facile pour l’héroïne, même avec un enfant en bas âge, puisqu’elle peut se permettre d’aller en boîte toutes les semaines ^^ Globalement, la trame est plutôt bonne et certains chapitres donnent vraiment du suspense et donnent envie de découvrir le chapitre suivant aussitôt. Je ne me suis pas trop attachée à Haily Jane, que je trouve souvent irresponsable et qui laisse un peu trop de garçons lui tourner autour. Il doit bien y avoir une dizaine de mecs dans cette histoire qui lui disent qu’ils sont fous d’elle et elle laisse traîner les choses, un trait de caractère que j’apprécie peu. Par contre, j’ai bien aimé ses ami(e)s et les aventures qui leur arrivent. Dans ce tome, on retrouve également quelques chapitres qui sont racontés sous d’autres points de vue et j’avoue ne pas les avoir trop apprécier, j’étais un peu perdue dans ma lecture.

Sur le tome 2, j’ai peu de nouvelles choses à dire. Le format du livre est un peu spécial, il ressemble plutôt à un petit carnet et les marges sont trop fines, mais cela n’était pas très gênant. Une suite sympathique et agréable à lire même si j’avoue avoir décroché pendant quelques chapitres vers la moitié du roman. En tout cas, l’auteure a su captiver mon attention à nouveau grâce à une fin riche en rebondissements.

C’est vrai que sur l’ensemble de la saga, certains chapitres sont un peu tirés par les cheveux (la mafia, la maison qui explose) et qu’on fait parfois face à des incohérences (Haily Jane qui demande à un garçon a l’aéroport si elle ne le connaîtrait pas et n’arrive pas à retrouver son nom alors qu’elle révèle quelques lignes plus bas que c’était son ami le plus proche au lycée (ne pas le reconnaître est un peu gros), le cousin d’Haily Jane qui est mort jeune, ce qui l’a grandement marquée mais elle attend le tome 2 pour nous en parler, ou encore l’accident de train avec des personnes encore dans le train et pas encore trouvées par les secours alors que d’autres sont déjà à l’hôpital, etc.) mais on est sur une histoire publiée sur un blog, alors on peut se permettre quelques libertés et il y a toujours de la place pour l’amélioration !

Je pense que cette histoire saura plaire davantage à des lectrices de chick-lit plus assidues que moi et qu’elle touche particulièrement les 15-25 ans. Je lirai avec plaisir la suite sur le blog dont je rappelle l’adresse : http://haily-jane.skyrock.com/.

Tome 1 : 201 pages

Vous pouvez acheter ici d’occasion le tome 1 ou le lire sur le blog de l’auteure. Le tome 2 se trouve exclusivement sur le blog. 

Genre : Chick Lit. Age 15-25

Note : 13/20

Sans titre

2 thoughts on “Review – critique: Haily Jane, tomes 1 et 2

  1. Laura says:

    J’apprécie plutot le genre Chick lit pour me detendre !!!
    Mais ces deux tomes ne me disent rien …
    Puis rien qu a l idee que je devrais lire sur un blog pour avoir la suite, ca me deprime d avance j aime trop tenir mes livres dans les mains🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s