Review – critique: Orange, 1

four stars

I’ll write first in English, and then in French. It’s not a translation, I am just writing first in English and then in French so it can’t be exactly the same. (Première partie en anglais, deuxième partie en français, descendez un peu).

ENGLISH

Orange, book 1

Book description: One day, Takamiya Naho receives a letter written to herself from ten years in the future. As Naho reads on, the letter recites the exact events of the day, including the transfer of a new student into her class named Naruse Kakeru. The Naho from ten years later repeatedly states that she has many regrets, and she wants to fix these by making sure the Naho from the past can make the right decisions—especially regarding Kakeru.

So, what did I think about this book?

I hadn’t read a manga in a while. I would say around 5 or 6 years. Yet, I used to love reading those back in junior high and high school, I was even a cosplayer and I used to go to manga conventions. Unfortunately, you read a manga in one or two hours and it costs between 7 and 10 euros. It represents quite a budget and it is probably for this that I stopped reading them. I have seen this one a lot on the blogosphere and on BookTube and a few friends convinced me to read it.

Thanks to this first book of the series I enjoyed reading manga again. Orange is the story of a Japanese high school girl who gets a letter she would have written to herself ten years later. She doesn’t believe it at first but everything written in it seems to happen. And this letter isn’t innocent. It is full of regrets and asks her to do everything she can to change the future. Through simple actions, the future seems to be changing, but will it be enough to make the Naho from the future not regret her past anymore?

I am very fond of this moving story, full of poetry and sadness. I was moved from the beginning to the end like I wasn’t moved in a long time. It is funny that I had to wait for a manga to feel so much emotion in a book. I really liked the fact that the manga gave us a few hints about the future and wasn’t only about the present. We can only hope that Naho will succeed in changing the future but we also fear about what she might lose along the way. This manga deals very well with the consequences our acts can have on the future and the regrets we can feel in our lives. Everyone would like to change some things from their past, above all when you have such a burden on your shoulders.

The protagonist is very likable because she puts everyone before her and this is the kind of character we don’t see very much in books. I enjoyed her friends too because they are all very different but their names were hard to remember (it had been a while since I read a manga and Japanese names aren’t exactly easy). It is very nice to follow this typical Japanese high school group of friends and all the traditions from this country. But the character I absolutely loved was Kakeru. What is this mysterious character hiding? I hope I will find out in the next books and I can’t wait to know how the story will end. Also, the illustrations are really pretty and fit the story; the cover is gorgeous, right? I totally love this manga even though I am sad it was so quick to read.

Pages: 384

Price: $17.09. You can buy it here (books 1+2) 

Genre: Manga, Shojo, Young-Adult.

Author: Ichigo Takano

Rating: 4 out of 5 stars

Sans titre

FRANÇAIS

Orange, tome 1

Quatrième de couverture :Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Cela fait très longtemps que je n’ai pas lu de mangas, environ 5 ou 6 ans je dirais. Pourtant, j’adorais ça lorsque j’étais au collège et au lycée, je faisais même des cosplays et je n’aurais raté pour rien au monde le festival du manga de Cannes. Malheureusement, un manga se lit en une ou deux heures et coûte en moyenne entre 7 et 10 euros. Cela revient vite cher et c’est probablement pour cela que j’ai arrêté d’en lire. On a beaucoup vu Orange tourner sur la blogosphère et sur BookTube et, si je ne m’y étais pas intéressée au début, mes amies du blog La tête dans les livres et de la chaîne Lectures de Rêveuse ont su me convaincre.

C’est donc grâce à ce premier tome très réussi que j’ai renoué avec le genre. Dans Orange, on retrouve une lycéenne japonaise qui reçoit une lettre qu’elle se serait écrite dix ans plus tard. Elle n’y croit pas au début mais tout ce qui y est écrit semble pourtant se réaliser. Et cette lettre n’est pas anodine. Elle est en effet remplie de regrets et lui demande de tout faire pour changer le futur. A travers de simples petites actions, le futur semble changer, mais cela sera-t-il suffisant pour effacer les regrets de la Naho du futur ?

Je suis très très fan de cette histoire touchante, pleine de poésie et empreinte d’une vraie tristesse. J’ai été émue tout au long de ma lecture comme je ne l’avais pas été depuis longtemps et il est drôle qu’il m’ait fallu attendre un manga pour ressentir autant d’émotions en lisant. J’ai beaucoup apprécié le fait que le manga nous donne également des aperçus du futur et ne reste pas uniquement dans le présent. Même si l’on ne peut qu’espérer que Naho arrive à changer le futur, on a également peur de ce qu’elle pourrait perdre en cours de route. Ce manga aborde très bien les conséquences que nos actes peuvent avoir sur le futur et les regrets que l’on peut avoir dans notre vie. Tout le monde aimerait pouvoir changer certaines choses dans son passé, surtout lorsque l’on doit porter un tel poids sur les épaules.

L’héroïne est très touchante car elle fait passer tout le monde avant elle et il s’agit d’un type de personnage que l’on rencontre peu dans la littérature. Ses amis m’ont également plu car ils ont tous des caractères différents mais leurs noms sont difficiles à retenir (cela fait longtemps que je ne lis plus de mangas et les noms japonais ne sont pas tout simples). Il est très agréable de suivre ce groupe de lycéens typiques japonais et toutes les traditions de ce pays. Mais ma préférence va à Kakeru. Que se cache-t-il donc derrière ce personnage mystérieux et attachant ? J’espère le découvrir dans les prochains tomes et j’ai hâte de savoir comment l’histoire va se terminer. De plus, les dessins sont vraiment très jolis et vont bien avec l’histoire ; la couverture est superbe non ? J’adhère de A à Z même si je regrette que ça se lise aussi vite.

Pages : 192

Prix : 7,95 euros. Vous pouvez l’acheter ici.

Genre : Manga, Shojo, Young-Adult.

Auteur : Ichigo Takano

Note : 16/20

Sans titre

8 thoughts on “Review – critique: Orange, 1

  1. Beth Jones says:

    I really want to get into manga…but often can’t find any that interest me. I haven’t really read much at all for that reason, but this one just went on my TBR! Thanks for the great review🙂

  2. Clémence / Livana says:

    Alors moi je ne suis vraiment mais alors vraiment pas mangas. Je sais pas j’accroche pas au genre de dessins, la manière de lire qui est inverse à la nôtre me perturbe, et le fait que ce soit presque toujours en noir et blanc me déplaît également. Mon ex m’en avait fait lire un qu’il adorait mais pour moi ça a été plus que bof : city hunter.

    Mais depuis ma découverte de Booktube je suis un peu plus curieuse, et Malorie a même réussi à me convaincre à commencer à acheter une série qui peut être vu comme un peu bébé mais que j’adooore, c’est l’histoire d’un petit chat, Chi🙂 et puis c’est fait à la manière française si on peut dire car ça se lit dans le même sens que celui auquel on est habitués. Après j’ai essayé Plum (encore une histoire de chats oui xD), j’ai bien aimé aussi🙂

    Et celui-ci, Orange, je l’ai pas mal vu aussi en bien, que ce soit Bulledop ou Tartinne, mais aussi une autre fille avec qui je suis tjrs en contact mais que je ne peux pas te faire connaître puisqu’elle a arrêté youtube et blog, elle en avait marre, qui a également beaucoup aimé. Je dois dire que la couverture est très jolie et donne envie, et le résumé me tente aussi beaucoup ! Moi j’aimerais bien que la Clémence du futur vienne me dire quoi faire ! lol

    Tu me convaincs donc encore plus ! lol J’essaierai peut-être fairy tale dont j’ai beaucoup entendu parler aussi, je sais pas trop, surtout qu’il y a un nombre incalculable de tomes lol Bisous❤

    • marinesbooks says:

      Haha je te comprends, peu de dessins de mangas me plaisent, il faut vraiment que les dessins soient doux et bien travaillés🙂 Après il y a des histoires géniales, Death Note a été mon grand manga coup de coeur, cette histoire est juste formidable ! Tu devrais lui donner sa chance🙂 Orange a beaucoup tourné sur la blogo et sur YouTube et c’est pour cela que je me suis laissée convaincre aussi et je n’ai pas regretté🙂 En plus il n’y a que cinq tomes ! Aujourd’hui, je dirais plutôt que de façon générale je n’aime pas trop les mangas mais certains, s’ils allient le type de dessin qui me plaît, une bonne histoire, et qu’ils savent jouer avec mes émotions, peuvent vraiment me plaire🙂 Bisous

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s